Vidéo

[Vidéo] Réduire le nombre de places tout en assurant le stationnement ? C'est possible pour le PDG de Zenpark

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
[Vidéo] Réduire le nombre de places tout en assurant le stationnement ? C'est possible pour le PDG de Zenpark

[Vidéo] Réduire le nombre de places tout en assurant le stationnement ? C'est possible pour le PDG de Zenpark

L’Automobile & L’Entreprise poursuit son format d’interviews vidéos, lancé pendant le confinement. C’est aujourd’hui avec William Rosenfeld, co-fondateur et PDG de Zenpark, que nous avons eu la chance de converser. Un entretien à découvrir en replay.

Créée en 2013, Zenpark est une start-up expérimentée comptant parmi les acteurs clés dans le domaine du « parking as a service ». Avec 1000 parkings partagés en exploitation, 220 clients pros et 450 000 utilisateurs, elle ambitionne de « transformer le stationnement en un bouquet de services et d’aller plus loin qu’offrir simplement un petit bout de béton à un véhicule », pour reprendre l’expression employée par William Rosenfeld, co-fondateur et PDG de Zenpark. Avec pour mission principale d’optimiser l’utilisation des parkings grâce au digital, cet opérateur ne voit donc pas d’un mauvais œil la réduction du nombre de places dans les agglomérations. Selon William Rosenfeld, « libérer de l’espace en surface et assurer une place de stationnement aux automobilistes n’est pas incompatible ». À condition d’avoir les bons outils…

Afin de répondre aux besoins des entreprises, Zenpark vient d’ailleurs de lancer Zenpark Pro Flex. Basée sur le principe du flex office, cette solution « permet à 300 collaborateurs de pouvoir se garer malgré une capacité de parking de seulement 100 places ». Une prouesse qui repose sur la possibilité de réserver sa place au cas par cas, via une application mobile. Grâce à elle, le gestionnaire de flotte peut également appliquer son plan de mobilité en donnant des niveaux de priorité à chaque type d’usages, privilégiant le covoiturage, les VE ou garantissant une place toujours disponible aux salariés à mobilité réduite. Une flexibilité bien nécessaire en cette période de crise sanitaire qui demande à chacun d’adapter ses comportements en matière de déplacements et amène à repenser l’écosystème de stationnement, véritable enjeu local.

Nous vous recommandons

« Watéa by Michelin, c'est un abonnement clé en main à la mobilité propre »

Entretien

« Watéa by Michelin, c'est un abonnement clé en main à la mobilité propre »

Rencontre avec Pascal Nouvellon, president & CEO de Watéa by Michelin.L’Automobile & L’Entreprise : Quel constat a poussé Michelin à lancer une filiale dédiée à la mobilité propre pour les flottes d’utilitaires ?Pascal...

Le verdissement de la flotte d’équipements de Point.P se poursuit

Le verdissement de la flotte d’équipements de Point.P se poursuit

[Tribune] Cinq conseils pour un projet pilote de flotte électrique

Tribune

[Tribune] Cinq conseils pour un projet pilote de flotte électrique

La carte Fleet de TotalEnergies acceptée dans les centres Norauto et Auto5

Entretien

La carte Fleet de TotalEnergies acceptée dans les centres Norauto et Auto5

Plus d'articles