Viecar présente son concept dédié aux véhicules d'occasion

Victoire de Faultrier-Travers
Viecar présente son concept dédié aux véhicules d'occasion

© Viecar

La startup française Viecar souhaite lancer une plateforme de vente de véhicules de seconde main à 2 000 euros avec un contrôle technique de deux ans.

Viecar dévoile son concept de plateforme de vente de véhicules de seconde main à 2 000 euros. La startup propose de créer un "cercle vertueux qui profite à tous" : le vendeur reçoit 2 000 euros et l'acheteur réalise des économies dans l'achat d'un véhicule, qui gagne une seconde vie. De son côté Viecar garantit le bon état extérieur et mécanique du véhicule, qui est vérifié et contrôlé avant la vente. L'historique est remis et expliqué à l'acheteur. Enfin, le véhicule est également lavé et fourni avec un contrôle technique valable deux ans. La plateforme propose également d'autres services et outils, comme un service de négociation et de consulting, ou encore l'accès à tous les documents juridiques.

Pour financer ce projet, la startup va lancer une campagne de financement avec 1 600 parts disponibles à 100 euros, dont les dons sont ouverts à 45 jours maximum. Il est également possible de participer en étant actif dans l'entreprise via Tudigo, Okpal ou encore Joinly (financement participatif).

Nous vous recommandons

Rétromobile : Renovatio développe son catalogue

Rétromobile : Renovatio développe son catalogue

Présent pour la cinquième fois au salon Rétromobile, l'opérateur de distribution de pièces détachées et de services pour voitures de collection en Europe poursuit son travail avec les acteurs du véhicule classique.Quatre ans après...

03/02/2023 | RétromobileeBay
Un marché des voitures d'occasion toujours à contre-courant du défi environnemental

Un marché des voitures d'occasion toujours à contre-courant du défi environnemental

CarJager ajoute la garantie « satisfait ou remboursé » à ses services

CarJager ajoute la garantie « satisfait ou remboursé » à ses services

La Centrale analyse le marché VO avec son observatoire trimestriel

Etude

La Centrale analyse le marché VO avec son observatoire trimestriel

Plus d'articles