Vincent Thommeret (Yamaha Motor France) : « Nous sommes plus souvent approchés par des distributeurs automobiles »

Vincent Thommeret (Yamaha Motor France) : « Nous sommes plus souvent approchés par des distributeurs automobiles »

Vincent Thommeret, directeur général de Yamaha Motor France et président de la branche deux-roues de la CSIAM.

© Yamaha Motor Europe NV

Yamaha Motor France figure en tête des ventes de deux-roues motorisés en France depuis 25 ans. La marque possède une large gamme de modèles, qui s’étend du vélo à assistance électrique à la grosse cylindrée, en passant par un premier scooter électrique. Des atouts qui intéressent de plus en plus de distributeurs automobiles, comme le constate Vincent Thommeret, à la tête de la filiale française du constructeur et président de la branche deux-roues de la CSIAM.

Auto Infos : Quel est le profil du réseau Yamaha ?

Vincent Thommeret : Nous possédons une part de marché de 18 à 20 % du marché du deux-roues. Cependant, le marché a chuté de 40 % depuis 2008 et le réseau est donc passé de 300 à 215 points de vente. Sur ce nombre, 50 % sont multimarques. Au sein de l’autre moitié, certains investisseurs possèdent au moins une autre marque sur un site différent. Avec un marché plus réduit que celui de l’automobile, la distribution des deux-roues doit être différente. La rentabilité et le volume d’affaires permettent rarement d’avoir une seule marque. Quand un établissement vend plus de 150 machines, il peut être mono-marque mais en-dessous, on doit accepter qu’il soit multimarques.

Auto Infos : Quel est le portrait d’un investisseur Yamaha ?

Vincent Thommeret : Le monde de la moto est atomisé. Ce sont souvent de petites entreprises familiales, menées par des gens nés dans cet univers et passionnés. Ils travaillent tous les jours dans leur affaire. C’est comme ça qu’ils sortent des bilans corrects. Souvent, ces bilans résultent d’un ensemble complexe, constitué des ventes de véhicules neufs, de VO mais aussi d’accessoires et d’équipements. Les concessions doivent être situées à proximité des clients car personne ne souhaite faire 30 km pour faire entretenir son scooter.

Auto Infos : Recevez-vous davantage de demandes de la part de distributeurs venus de l’automobile ?

Vincent Thommeret : En effet, nous sommes plus souvent approchés par des distributeurs automobiles, notamment depuis la crise du Covid et l’arrivée des nouveaux contrats dans l’automobile. Les groupes de distribution regardent en direction du monde du deux-roues, tout comme ils se tournent vers le poids lourd ou le nautisme. Il est plus facile de se projeter dans ces univers. Il s’agit d’une continuité logique pour eux car nous nous adressons aux mêmes clients.

Auto Infos : Comment voient-ils le deux-roues ?

Vincent Thommeret : Ces grands groupes ont des appétits importants mais ils sont surpris de voir qu’il n’y a pas de plaques à racheter. Pour vendre 1 000 motos, il faut parfois racheter cinq concessions, donc cinq négociations à mener… Les grosses concessions ne sont pas nombreuses.

Auto Infos : Est-ce intéressant pour eux d’entrer sur ce marché ?

Vincent Thommeret : Oui, il y a un intérêt. Il existe des synergies. Le client est souvent le même. C’est un moyen d’amener des services supplémentaires. Nous avons déjà quelques distributeurs issus de l’automobile, comme Ludovic Garcia à Perpignan ou le groupe Mary à Caen. D’autres pourraient bientôt arriver. Dans le contexte actuel, ils veulent avoir un pied dans notre univers. Cette marche en avant est enclenchée mais il faut prendre garde à ne pas casser le jouet.

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

MG dépasse les 10 000 immatriculations à fin novembre

Plus d'articles