VO : le diesel toujours majoritaire sur un marché en pleine forme

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

VO : le diesel toujours majoritaire sur un marché en pleine forme

VO : le diesel toujours majoritaire sur un marché en pleine forme

À contre-courant de la volonté des pouvoirs publics de renouveler le parc avec de l’électrique, les Français n’ont jamais autant acheté de l’occasion et plébiscitent toujours le diesel.

Il s’est écoulé en juin, sur le marché français, 547 997 véhicules d’occasion, soit une progression de 17 % par rapport au mois de mai dernier. Un volume cependant en retrait de 6,4 % par rapport à juin 2020, mois exceptionnel du point de vue de la reprise après le confinement. Cependant, le niveau de ventes dépasse largement celui de juin 2019 : + 19,4 % ! Sur les six premiers mois de l’année, le marché de l’occasion affiche un record de 32,3 %, c’est-à-dire une progression de 8,4 % par rapport à 2019.

Les segments des très jeunes occasions (moins de 2 ans) sont en perte nette. « L’impact des fermetures des usines et de la pénurie prolongée des semi-conducteurs limitent l’offre dans ce segment », analyse AutoScout24. Le segment des occasions de 2-5 ans, représentant le cœur du marché de l’occasion, progresse vigoureusement de 47,3 % en volume et de 11,3 % en part de marché. Les occasions un plus âgées (6 à 10 ans) augmentent également, mais demeurent en ligne avec la moyenne du marché. Les occasions au-dessus de 10 ans, après une chute régulière ces dernières années, progressent à nouveau en part de marché.

Le diesel toujours majoritaire mais en léger recul

Paradoxalement à la chasse aux véhicules diesel qui est menée par les pouvoirs publics, ces motorisations restent majoritaires dans les ventes avec plus de 56 % de part de marché. Leurs ventes sont cependant en léger recul. Les motorisations essence voient pour la première fois leur part de marché se réduire légèrement de 1,2 % tandis que les hybrides passent de 1,8 à 3,1 %. Les électriques, toujours en dessous du 1 % de part de marché, affichent une progression de 148,67 % en volume et doublent en part de marché.

Nous vous recommandons

Marché du véhicule d’occasion : Tout le monde veut sa part du gâteau

Marché du véhicule d’occasion : Tout le monde veut sa part du gâteau

Longtemps chasse gardée des particuliers, le marché du véhicule d'occasion déchaîne les passions des professionnels, qui adaptent leurs services pour capter toujours plus de clients fidèles. Dans un contexte de crise du marché du...

Auto1Group augmente sa capacité de reconditionnement automobile

Auto1Group augmente sa capacité de reconditionnement automobile

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Etude

Le marché du véhicule d'occasion chute au mois de juillet

Aramis Group ralenti sur le marché du véhicule d’occasion

Aramis Group ralenti sur le marché du véhicule d’occasion

Plus d'articles