Voiture autonome : Aurora pourrait intéresser Apple ou Microsoft

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Voiture autonome : Aurora pourrait intéresser Apple ou Microsoft

Le spécialiste de la conduite autonome Aurora cherche une issue pour sortir d'une situation difficile.

© Aurora

Le spécialiste de l’autonomisation de la conduite Aurora Innovation envisage un rachat, par Apple ou Microsoft, par exemple, pour mieux faire face aux difficultés actuelles du marché.

Les nouvelles entreprises technologiques spécialistes des véhicules autonomes étaient habituées à lever des fonds aisément et à bénéficier d’une forte valorisation lors de leur introduction en Bourse, mais le cycle de développement des voitures autonomes s’étire et les conditions de marché sont bien plus difficiles et incertaines depuis deux ans. Pour faire face à ce contexte défavorable, Chris Urmson, directeur exécutif d’Aurora Innovation, cherche un acheteur robuste, évoquant des groupes comme Apple et Microsoft, sans donner plus de précisions sur l’avancée d’éventuelles négociations.

L’action d’Aurora a dévissé de 80 % en un an

Chris Urmson, qui a travaillé sur le projet de voiture autonome d’Alphabet (Google) avant de créer Aurora, étudie aussi un plan de réduction des coûts et la possibilité d’un spin off de son groupe. Des réductions d’effectifs sont aussi envisagées. Le titre d’Aurora Innovation, qui est valorisée à hauteur de 2,4 milliards d’euros, a repris 15 % dans la foulée de cette annonce, mais ce n’est pas significatif quand on sait que l’action a perdu 80 % en un an. Aurora a notamment déçu les places de marché en reportant d’un an, premier semestre 2024 au lieu de 2023, son système de conduite autonome pour camions.

Microsoft s’est déjà positionné sur la voiture autonome avec Cruise

La piste d’un rachat par Microsoft peut surprendre car le groupe fondé par Bill Gates et Paul Allen a déjà une participation dans Cruise, spécialiste de conduite autonome qui compte General Motors comme actionnaire de référence et qui fait valoir une valorisation de quelque 30 milliards d’euros. Cruise vient d’être contraint de rappeler 80 robots-taxis, sur une base de Chevrolet Bolt 100 % électrique, en test aux États-Unis car sa responsabilité est engagée dans un accident survenu en juin 2022. Les dirigeants de Cruise rappellent cependant que c’est la voiture non autonome qui roulait trop vite et a réalisé un changement de direction subit.

Toujours le grand flou autour de l’Apple Car

La piste Apple est aussi difficile à cerner, car une grande opacité entoure les projets d’Apple Car, le fameux projet Titan du groupe. Selon plusieurs observateurs, Apple entend mettre à la route un véhicule autonome et 100 % électrique en 2025, mais pour d’autres, le groupe développe des briques technologiques, dont un module de conduite autonome, pour les proposer aux constructeurs automobiles. L’actualité du groupe est plus focalisée sur les annonces du 7 septembre 2022 et le lancement de l’iPhone 14.

Aurora Innovation peut néanmoins intéresser des acquéreurs car l’entreprise réunit beaucoup de matière grise et dispose d’un portefeuille d’accords avec des groupes d’envergure (Hyundai Kia, Volvo, Toyota, Uber, FedEx, etc.). En outre, sa fragilité actuelle rendue publique ouvre un vaste espace de négociations sur le montant d’une éventuelle transaction.

(avec Bloomberg et Reuters)

Nous vous recommandons

Timothée Gazeau remplace Elise Remark au département marketing des marques Seat et Cupra France

Nomination

Timothée Gazeau remplace Elise Remark au département marketing des marques Seat et Cupra France

À compter du 1er octobre prochain, Timothée Gazeau prendra ses nouvelles fonctions en tant que directeur du département marketing des marques Cupra et Seat pour la France.Diplômé d’un master en marketing et publicité à l’INSEEC...

29/09/2022 | CupraSeat
L'usine italienne Stellantis Sevel Sud célèbre les 7 millions de VUL produits depuis son ouverture

L'usine italienne Stellantis Sevel Sud célèbre les 7 millions de VUL produits depuis son ouverture

Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

Le SUV électrique Smart #1 accessible sous la barre des 40 000 euros

Le SUV électrique Smart #1 accessible sous la barre des 40 000 euros

Plus d'articles