Voiture connectée : PSA s'allie à Ericsson et Orange

Mohamed AREDJAL
Voiture connectée : PSA s'allie à Ericsson et Orange

Voiture connectée : PSA s'allie à Ericsson et Orange

PSA, Orange et Ericsson ont officialisé leur partenariat autour du véhicule connecté. Baptisée « Towards 5G », cette alliance consiste à tester la technologie réseau 5G appliquée à l’automobile pour améliorer la sécurité et l’expérience de conduite au travers de nouveaux services connectés.

L’union fait la force en matière de connectivité ! Le groupe PSA annonce la signature d’un partenariat d’expérimentation technique avec l’équipementier de télécoms Ericsson et l’opérateur Orange autour de la 5G afin de valider ses usages potentiels dans l’automobile. Cette initiative s’inscrit dans le cadre du programme « Towards 5G », qui vise à tirer parti de l’évolution technologique de la 4G vers la 5G afin de répondre aux besoins du véhicule connecté. Objectif : développer un système de transport intelligent (Intelligent Transport System) pour offrir aux automobilistes une conduite plus sûre et de nouveaux services embarqués.

« Grâce à de plus grands débits, une meilleure latence, une sécurité renforcée et la capacité de découpage de réseau, la technologie 5G jouera un rôle majeur dans les systèmes de transport du futur pour les opérateurs et l’industrie automobile » indique Franck Bouétard, président-directeur général d’Ericsson France.

« Améliorer la sécurité routière l’expérience clients »

Selon PSA, le projet Towards 5G permettra aux trois partenaires de mettre en commun leur expertise en matière de véhicules connectés afin de répondre aux enjeux que représentent les nouveaux services de mobilité et l’Internet des objets (IoT). Ericsson met à disposition de cette alliance l’équipement radio ainsi qu’un cœur de réseau virtualisé et distribué qui offrira des fonctions de découpage (slicing) de réseau et un service intelligent de géo-messagerie.

De son côté, Orange fournit le réseau cellulaire – et le spectre associé – destiné au site d’essai, ainsi que la connectivité embarquée intégrant les applications véhiculaires. Quant à PSA, le constructeur est chargé de définir les besoins de chaque cas d’usage, d’intégrer les composants embarqués dans le véhicule et de valider l’expérience client.

Grâce à cette collaboration, les trois partenaires pourront acquérir une vision globale des exigences auxquelles doit répondre une infrastructure 5G pour être compatible avec les besoins de l’industrie des véhicules connectés. Elle leur permettra également d’identifier les nouveaux services et cas d’usage qui contribuent à l’amélioration de la sécurité routière et à l’enrichissement de l’expérience clients.

5G : un déploiement prévu pour 2020

Dans le détail, ce partenariat s’attachera à définir les architectures de communication entre véhicules (V2V) et entre un véhicule et un autre élément (V2X), ainsi que les performances en temps réel nécessaires au déploiement d’un système ITS et de services connectés dans les véhicules. Les premiers tests se basent sur la technologie LTE (4G) avant d’évoluer vers les technologies LTE-V et 5G. Précisons que des premiers tests en matière d’ITS coopératif sont actuellement en cours sur plusieurs véhicules en France avec deux cas d’usage : le « see through » (un véhicule signale la présence d’un objet sur la route au véhicule qui le suit) et le « emergency vehicle » (signalement en temps réel de l’approche d’un véhicule de secours). D’autres essais seront réalisés au cours de l’année 2017 sur une piste équipée d’un réseau mobile de bout en bout.

« Le véhicule connecté fait partie de nos axes stratégiques dans le domaine de l’IoT, avec la maison connectée, la ville intelligente, l’e-santé et l’industrie 4.0. Les constructeurs nous attendent sur la connectivité pour notamment gérer à distance la maintenance et la mise à jour logicielle des systèmes embarqués. Nous collaborons avec Ericsson et PSA pour rendre possibles des services innovants basés sur la technologie 5G, dans la perspective du déploiement de ce nouveau réseau mobile à horizon 2020 » conclut Marie-Noëlle Jégo-Laveissière, directrice exécutive innovation, marketing et technologies d’Orange.

Nous vous recommandons

Eléphant bleu soigne son savon

Eléphant bleu soigne son savon

La célèbre enseigne de lavage, principalement au service du grand public revendique l’utilisation de savons biodégradables conçus pour ses équipements et dans le strict respect de ses prestations de lavage...

À l’Autorité de la concurrence d'examiner le rachat par Michelin d’Allopneus

Internet

À l’Autorité de la concurrence d'examiner le rachat par Michelin d’Allopneus

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

Rétromobile revient du 2 au 6 février 2022

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

Plus d'articles