Volkswagen et Ford élargissent leur collaboration sur la plateforme MEB

Yelen BONHOMME-ALLARD
Volkswagen et Ford élargissent leur collaboration sur la plateforme MEB

Ford va construire un nouveau modèle électrique basé sur la plateforme MEB.

L’accord a été signé dans le cadre de l’alliance stratégique entre Volkswagen et Ford portant sur l’électromobilité, les véhicules utilitaires et la conduite autonome. La plateforme MEB, qui peut être utilisée par différentes marques et différents constructeurs, sert déjà de base technologique à dix modèles électriques produits par cinq marques.

Dans le cadre de son plan Ford + visant à fabriquer sept nouveaux véhicules électriques d’ici à 2024 (trois pour le marché des particuliers et quatre utilitaires), Ford et le groupe Volkswagen continuent de mutualiser leurs compétences en matière d’électromobilité, en particulier sur le partage de la plateforme MEB (Modular Electric Toolkit). « Rentabilité et rapidité sont dorénavant des facteurs cruciaux pour encourager la percée de l’électromobilité en Europe, confesse Thomas Schmall, membre du directoire du groupe en charge de la technologie. Nous gérons ces deux éléments en collaboration avec Ford. L’accord signé aujourd’hui va permettre de continuer à accélérer l’électrification des deux entreprises. Il témoigne également des points forts de la MEB qui apporte à la fois haute technologie, coûts compétitifs et la rapidité à la mise en œuvre des projets. La plateforme électrique est donc la solution idéale pour les entreprises qui cherchent à accélérer leur électrification ».

Dès l’année prochaine, l’usine de Cologne en Allemagne débutera la production d’un tout nouveau crossover 5 places 100 % électrique dont l’autonomie promise est de 500 kilomètres avec une charge unique. Compte tenu de ses performances, cette typologie de véhicule aura un rôle clé dans le plan de croissance de la gamme des SUV Ford en Europe. En 2021, les SUV et crossover ont représenté plus de 58 % des ventes de véhicules particuliers de la marque sur le Vieux Continent, soit une augmentation annuelle de presque 20 %. Le modèle sera conçu à partir de la plateforme MEB et sera destiné au marché européen. Si initialement, Ford avait prévu de fabriquer un seul modèle décliné à 600 000 exemplaires sur cette plateforme, l'arrivée en 2024 d'un second crossover sur la même ligne de production laisse penser qu'il sera lui aussi développé à partir de la plateforme MEB. D'autre que Ford ambitionne de doubler le volume MEB pour atteindre la production de 1,2 million d’unités sur six ans.

Une réduction des coûts de production

Principalement fabriquée sur les sites allemands de Volkswagen Group Components à Brunswick, Kassel et Salzgitter, la plateforme MEB a été conçue de telle sorte à pouvoir apporter une liberté en termes de design et de développement des modèles. Elle couvre une large gamme de segments et de types de véhicules, qu’il s’agisse de véhicules compacts, de fourgons ou de SUV.

Pour Volkswagen, l’élargissement de la collaboration avec Ford permettra de franchir un pas supplémentaire vers son objectif de devenir un fournisseur de plateformes pour véhicules électriques. Utilisée par 300 000 unités en 2021, elle est l'une des principales plateformes électriques au monde. Au sein du groupe, l’architecture permet une base de coûts plus compétitive et la réalisation d’économies d’échelle d’ordre mondial. À ce jour, elle sert de base technologique à dix modèles électriques de cinq marques automobiles différentes.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles