Volkswagen et Siemens s'approprient les carrefours

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
Volkswagen et Siemens s'approprient les carrefours

Volkswagen et Siemens s'approprient les carrefours

Grace à la technologie WLANp Volkswagen et Siemens souhaitent encore améliorer la sécurité routière, notamment aux carrefours. Pour y parvenir, de nouvelles fonctionnalités ont été développées pour l’échange local d’informations entre les véhicules Car2X et les infrastructures routières.

Dans le cadre d’un projet commun, la ville de Wolfsburg, le constructeur allemand et l’équipementier mettent actuellement en place une portion « test » sur l’une des routes principales de la ville, dans lequel dix systèmes de signalisation transmettront les phases des feux de signalisation des environs par WLANp (ITS-G5). Les futurs véhicules Car2X seront en mesure de traiter ces informations et d’informer le conducteur, par exemple lorsque tous les feux de circulation successifs seront verts. Ainsi, le conducteur pourra éviter de freiner ou d’accélérer inutilement. Dans un futur proche, les fonctions d’assistance pourront le faire sans intervention du conducteur.

Ces fonctions avant-gardistes dans le véhicule des feux de signalisation améliorent la fluidité de la circulation dans les agglomérations. On espère que ce projet contribuera également à la sécurité routière en général. Pour ce faire, deux carrefours de Wolfsburg ont été équipés de capteurs permettant de détecter les piétons et les cyclistes. Manfred Fuhg, Drecteur de Siemens Mobility Germany, déclare : « Les carrefours équipés de la technologie des capteurs radar sont en mesure d’améliorer considérablement la précision de la détection des piétons et des cyclistes. Les informations que les véhicules ne sont pas capables de détecter eux-mêmes sont fournies aux intersections complexes, et accidentogènes. »

Pour transmettre les données des capteurs de l’infrastructure de circulation au véhicule, la technologie WLANp Car2X, qui sera introduite par Volkswagen l’année prochaine, sera complétée par des messages supplémentaires. Cet ajout permet de mettre en œuvre des fonctions de sécurité coopérative. Elles interviennent dans des situations où le conducteur ou le véhicule ne peut pas reconnaître les usagers de la route environnants avec ses propres sens ou capteurs, ou ne peut le faire qu’à un stade très tardif. Il faut notamment mieux protéger les usagers de la route tels que les piétons et les cyclistes, qui sont souvent impliqués dans des accidents. « Basées sur des dispositifs d’intelligence artificielle au sein des systèmes de signalisation routière, les méthodes de contrôle intelligent peuvent fournir aux véhicules des informations beaucoup plus précises qu’auparavant sur les phases de feu rouge et vert », explique Manfred Fuhg.

Nous vous recommandons

La calibration des ADAS doit passer par l’atelier

La calibration des ADAS doit passer par l’atelier

Rares sont aujourd’hui les fabricants d’équipement de garage qui n’intègrent pas à leur catalogue un matériel de contrôle et de calibration des ADAS. Certains d’entre eux, plus rares, proposent sur le marché ce type de...

14/01/2022 | Après-venteOutillage
Renault rassure les places de marché

Renault rassure les places de marché

Nokian se donne les moyens de sortir de la route

Nokian se donne les moyens de sortir de la route

Speedy souhaite doubler son maillage au Maroc d'ici 2025

Speedy souhaite doubler son maillage au Maroc d'ici 2025

Plus d'articles