Volkswagen fournira à Mahindra des éléments de sa plateforme électrique MEB

Volkswagen fournira à Mahindra des éléments de sa plateforme électrique MEB

Signature du partenariat entre Volkswagen et Mahindra, pour la fourniture d'éléments de la plateforme électrique MEB.

© Volkswagen AG

Volkswagen et Mahindra viennent de signer un accord préliminaire pour la fourniture de composants issus de la plateforme électrique MEB du constructeur allemand. Le groupe indien utilisera ces éléments sur sa propre plateforme.

Volkswagen vient de signer un accord préliminaire de coopération avec le constructeur indien Mahindra. La firme allemande fournira à Mahindra plusieurs composants de sa plateforme électrique MEB afin d’équiper la nouvelle plateforme de la marque indienne. Baptisée « Born Electric Platform », cette base recevra plusieurs éléments issus du groupe Volkswagen. L’accord signé le 18 mai fixe les contours d’un contrat définitif qui devrait être finalisé avant la fin de cette année. Le contenu de ce premier texte reste donc centré sur le périmètre de la coopération et l’étendue des livraisons à venir. Les éléments concernés devraient notamment être les moteurs électriques, des composants du bloc-batterie et les cellules de cette dernière. Des organes très importants dans le schéma technique d’un véhicule 100 % électrique.

Plateforme ouverte à partager

Cet accord entre dans la stratégie du groupe Volkswagen, qui souhaite partager sa technologie électrique avec d’autres constructeurs pour rentabiliser plus rapidement ses investissements dans l’électrique. Des accords de fourniture de plus en plus importants, puisque le groupe allemand ne vend pas encore autant de modèles électriques qu’il le souhaiterait. Pour Mahindra, l’acquisition de ces éléments représente une économie de coût et de temps, puisque le constructeur ajoutera ces composants sur sa propre plateforme. « L’expertise de Volkswagen en matière de technologies, d’innovation et d'intégration verticale des chaînes logistiques complète nos compétences internes et définit le cadre dans lequel nous entendons développer notre plateforme dernière génération, baptisée ‘Born Electric Platform’, qui sera dévoilée bientôt au public dans l’Oxfordshire, en Grande-Bretagne », explique Rajesh Jejurikar, directeur exécutif des secteurs automobile et agricole chez Mahindra. L’Inde s’est engagée en 2021 à n’immatriculer que des véhicules zéro émission à partir de 2035. Le marché du véhicule neuf représente actuellement 3 millions d’unités et pourrait atteindre 5 millions de voitures d’ici à 2030. Le potentiel de croissance des modèles électriques est donc très important. Un élément capital pour gagner en volumes et rentabiliser d’énormes investissements.

Nous vous recommandons

Barbara Bergmeier devient directeur exécutif industriel de Jaguar Land Rover

Nomination

Barbara Bergmeier devient directeur exécutif industriel de Jaguar Land Rover

Selon le constructeur, Barbara Bergmeier est amenée à jouer un rôle décisif dans le renforcement de la stratégie Reimagine lancée l'année dernière par Jaguar Land Rover.Depuis le 1er juillet 2022, Barbara Bergmeier dirige la nouvelle...

Plastic Omnium crée une division Éclairage

Plastic Omnium crée une division Éclairage

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Vu sur les réseaux sociaux

VinFast débute la présentation de son SUV VF8 en France

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Volkswagen Group France confirme un contrat d'agence « non-genuine » pour ses réseaux

Plus d'articles