Volkswagen Group France : les catalogues des marques s’électrisent à vitesse grand V

Leslie Auzèmery
Volkswagen Group France : les catalogues des marques s’électrisent à vitesse grand V

© Volkswagen Group France

À l’occasion d’une conférence de presse, les différentes marques du groupe allemand sont revenues sur le calendrier de sortie des prochaines nouveautés produits attendues sur le marché français. De Volkswagen à Skoda en passant par Audi, Cupra et le véhicule utilitaire, les catalogues continuent de s’enrichir de modèles qui font la part belle à l’électromobilité ainsi qu’à la connectivité et la simplification des gammes.

Présentant ses résultats du premier semestre 2022 hier, lundi 4 juillet, Volkswagen Group France s’est dit confiant par rapport aux perspectives du second semestre tout juste entamé. Avec un portefeuille de commandes élevé à hauteur de 100 000 véhicules toutes marques confondues, le constructeur allemand mise sur certaines améliorations quant à la mise à disposition de semi-conducteurs et autres matériaux dont les approvisionnements ont été durement touchés par la guerre en Ukraine. Un optimisme qui s’appuie également sur un large plan produit et le lancement de nombreuses nouveautés. Au programme : simplification des gammes, connectivité mais aussi et surtout le développement des motorisations électriques. Car rappelons-le, le groupe s’est fixé l’objectif ambitieux d’atteindre 70 % des ventes de VE en Europe d’ici à 2030 afin d’être en phase avec l’arrêt des motorisations thermiques pour 2035. Une stratégie qui s'appuie sur un plan industriel d'envergure avec six gigafactories opérationnelles en Europe d’ici à 2030. Petit tour d’horizon des nouveautés attendues dans les trois prochaines années.

Volkswagen varie les plaisirs

Après le lancement de l’ID.5 et sa version GTX, la marque allemande va encore agrandir la famille ID. Alors que la présentation de l’ID.Aero, prévu pour 2023, vient de faire son petit effet, le constructeur annonce déjà l’arrivée de l’ID.Life pour 2025 et d’une grande berline 100 % électrique au nom de code « Trinity » pour 2026. Pour ce dernier véhicule, c’est un nouveau concept et une nouvelle plateforme que promet Volkswagen à coup d’investissements. Pas moins de 2 milliards d’euros ont été injectés dans la construction d’une nouvelle usine à Wolfsburg pour ce véhicule devenu le point central de la stratégie Accelerate. Il devrait ainsi permettre à Volkswagen de franchir une étape supplémentaire en termes d’électrification avec une autonomie minimale de 700 km mais aussi et surtout de connectivité atteignant une conduite autonome de niveau 4. En parallèle, la marque s’est attaquée à la simplification de sa gamme. Objectif : faciliter les combinaisons et la digitalisation des ventes. Ainsi de 1 261 options disponibles sur l’ensemble du catalogue encore cette année, seulement 513 devraient encore y figurer en 2023, soit une réduction de 59 %.

Volkswagen Véhicules Utilitaires s’appuie sur la renaissance d’une icône

Avec l’arrivée imminente de l’ID.Buzz, disponible en VP mais aussi VUL avec la version Cargo, la branche utilitaire de Volkswagen compte bien écrire « une nouvelle histoire ». Elle prévoit la production de 130 000 unités par an dans son usine de Hanovre. Le modèle, à la gamme très simplifiée, et configurable en huit clics, dispose d’un espace de chargement de 4 m3, d’une charge utile de 519 kg pour la version Cargo combinant une autonomie de 416 km (cycle WLTP). L’utilitaire sera disponible à partir de 47 490 HT dès le 20 octobre prochain.

Audi annonce une nouvelle A3 et regroupe ses services « flottes »

Du côté d’Audi, l’actualité produit est plus calme. Au programme : le lancement d’une nouvelle A3 Allstreet, dont les premières livraisons sont attendues pour la fin d’année. Cette version plus baroudeuse de la célèbre berline, surélevée de 35 mm, bénéficiera de pneumatiques spécifiques plus larges et d’une calandre octogonale typique à cette gamme. En termes de motorisation, la marque prévoit du choix : TDI, TFSI et TFSI e. En parallèle, Audi a décidé de regrouper l’ensemble des offres et services pensés pour accompagner l’activité des flottes d’entreprise. Le programme « Scale », lancé il y a un mois, permet aux professionnels d’accéder à l’ensemble des outils d’Audi Fleet Solutions, qui vient d’y ajouter un tchat en ligne permettant à chacun d’obtenir des réponses sur les questions relatives à la fiscalité.

Cupra déploie ses ailes

La jeune marque du groupe est au cœur des attentions. Avec 200 000 unités écoulées depuis son démarrage en 2018, le catalogue de Cupra va rapidement encore s’enrichir de nouveaux modèles. Après la Leon, la Born et le Formentor, trois véhicules devraient arriver d’ici à 2025. D’abord un SUV hybride baptisé Terramar et lancé en 2024, qui sera également le dernier modèle de la marque à proposer une motorisation thermique. Descendant de l’Ateca, il annonce 100 km d’autonomie dans sa version PHEV. Le Tavascan sera, lui, le premier SUV 100 % électrique de Cupra. Enfin, l’Urban Rebel s’annonce comme une citadine électrique polyvalente plus accessible (moins de 25 000 euros). Deux versions seraient déjà au programme : une première axée sur le sport avec environ 400 km d'autonomie, et une autre, « grande autonomie » à 440 km. Avec ce catalogue renforcé, Cupra se donne pour objectif de vendre 500 000 véhicules par an dans trois ans. L’ouverture de nouveaux marchés, comme l’Australie prévu ce mois-ci, devrait également aider la marque à atteindre ses ambitions.

Skoda ouvre les commandes de l’Enyaq Coupé iV

Avec une part de marché en hausse à près de 2 % des ventes nationales, Skoda affiche un portefeuille fournit à cinq mois de vente. Et les demandes clients devraient continuer de s’accumuler puisque la marque annonce l’ouverture des commandes de son Enyaq Coupé iV au prix d’appel de 48 000 euros, ce qui par le biais de remises devrait lui permettre de bénéficier du bonus écologique dont le plafond a été récemment relevé. Cette déclinaison du seul modèle 100 % électrique chez Skoda devrait encore appuyer la notoriété de la marque qui ne cesse de progresser. À tel point que les valeurs résiduelles s’en ressentent permettant de gommer les effets de l’inflation sur les loyers de LLD. Pour preuve, 80 % des acheteurs de l’Enyaq ne connaissaient pas la marque avant. Enfin, Skoda dévoilera un nouveau produit à la rentrée. Rendez-vous le 28 septembre pour en savoir plus sur ce véhicule qui s’annonce 100 % électrique.

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Hyundai Tucson PHEV / Volkswagen Tiguan e-Hybrid : une question de priorités

Plus d'articles