Volkswagen : le coup de la panne d’ordi

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Volkswagen : le coup de la panne d’ordi

Si l'électrification n'est pas remise en cause chez Volkswagen, la maîtrise des briques logicielles devient critique. (image d'illustration)

© Volkswagen AG

Le groupe Volkswagen se sépare d’Herbert Diess et il est révélateur de voir un grand dirigeant automobile quitter ses fonctions à cause de ratés dans le développement des logiciels. En l’espèce, les difficultés de Cariad, la nouvelle filiale software de Volkswagen, ont engendré des retards dans les lancements produits du groupe, y compris chez Porsche, Audi et Bentley.

Le Conseil de surveillance du groupe Volkswagen a décidé de mettre un terme à l’ère Herbert Diess à la tête du groupe et Oliver Blume, déjà président de Porsche, prendra cette fonction au 1er septembre 2022. Déjà fragilisé au cours des derniers mois, notamment à cause de relations très tendues avec les représentants du personnel, Herbert Diess avait été confirmé à la direction du groupe dans un premier temps, avec la mission de trouver des solutions aux problèmes rencontrés par la filiale spécialisée dans les logiciels Cariad. Les hoquets des software de certains modèles (Golf 8, gamme ID) n’étaient pas passés inaperçus, de nombreux clients devant repasser par la case concession pour disposer de fonctions que le véhicule n’était pas en mesure de proposer à la livraison. Des approximations loin des standards de la « Deutsch qualitat »

Quand les logiciels mettent les plans produits en retard

Les disfonctionnements des programmes en développement chez Cariad ont eu des conséquences lourdes sur le plan produits de plusieurs marques du groupe. Par exemple, la mise sur le marché du Porsche Macan a été retardée, de même que le projet électrique Artemis chez Audi qui, aux dires de certaines sources, aurait été décalé de plus de dix-huit mois. La marque de luxe Bentley n’est pas épargnée non plus, tandis que des doutes planent sur le calendrier du programme Trinity de Volkswagen. Dans le même temps, Tesla, XPeng, NIO ou encore Lucid avancent leurs pions et certains constructeurs comme Hyundai et Kia montent clairement en puissance. C’est ce qui explique le départ d’Herbert Diess et sans doute le fait que Oliver Blume ait été préféré à Markus Duesmann pour lui succéder, ce dernier ayant supervisé beaucoup de projets électriques et connectés ces derniers temps.

Oliver Blume pourra capitaliser sur certaines décisions d’Herbert Diess

Pour Oliver Blume, il va s’agir de repenser l’organisation de Cariad et ses méthodes. Le groupe Volkswagen a beaucoup recruté dans les secteurs informatiques ces derniers mois, mais il va falloir mieux implémenter la culture tech dans le corpus industriel historique du groupe. Fort de ses succès chez Porsche, Oliver Blume bénéficiera de l’appui des familles Porsche et Piëch, qui n’a certes qu’un temps comme l’histoire récente du top management du groupe le démontre, et d’un climat social sans doute plus apaisé. En effet, il pourra s’appuyer sur les décisions d’Herbert Diess pour compenser la perte des emplois programmée par l’électrification intensive, l’usine de batteries en Allemagne par exemple, ou la localisation du projet Trinity à Wolfsburg.

Toujours est-il que la décision du Conseil de surveillance de Volkswagen n’a pas rendu les places de marché très optimistes. Le 25 juillet 2022, le titre a ainsi fini la séance en baisse de 1,25% à 132,64 euros, après avoir un repli de près de 3% à l'ouverture.

Oliver Blume, le nouveau patron du groupe Volkswagen à compter du 1er septembre 2022.

Nous vous recommandons

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Renault Clio E-Tech VS Toyota Yaris Hybrid : les reines du ring

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Renault Clio E-Tech VS Toyota Yaris Hybrid : les reines du ring

Bien que boxant dans la catégorie des poids plumes, les deux citadines se livrent à un combat sans merci pour conquérir le coeur des acheteurs, notamment ceux des flottes. Les ventes aux sociétés représentent en effet un quart des...

17/08/2022 | CitadineHybride
Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Plus d'articles