Volkswagen planche sur un nouveau prototype de recharge robotisé

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

Volkswagen planche sur un nouveau prototype de recharge robotisé

Volkswagen planche sur un nouveau prototype de recharge robotisé

Le système de stockage d’énergie offre une charge rapide en courant continu allant jusqu’à 50 kW par véhicule.

« Volkswagen ouvre la voie à un avenir dans lequel la recherche de bornes de recharge pour véhicules électriques n’existera plus ». Voici la promesse de Volkswagen Group Components, l’une des unités commerciales de Volkswagen AG. L’entreprise travaille sur la mise au point d’une solution de charge gérée par des robots mobiles et autonomes. Les conducteurs n’auront plus besoin de se préoccuper de la disponibilité d’une borne de recharge, notamment dans les parkings multi-niveaux souterrains. Il leur suffira de garer leur voiture électrique sur n’importe quel emplacement, d’activer la charge via une application et le robot s’occupera du reste. L’ensemble du processus de charge s’effectuera ainsi sans aucune intervention humaine.

Équipé de caméras, de scanners laser et de capteurs à ultrasons, le robot sera totalement autonome dans ses déplacements. Outre le processus de charge, cela lui permettra également de se déplacer librement dans le parking tout en détectant les différents obstacles sur son chemin. Dans le détail, le robot mobile apportera jusqu’au véhicule une remorque équipée d’un dispositif de stockage d’énergie mobile de 25 kW – appelé « wagon-batterie » – capable d’alimenter la batterie d’un véhicule électrique. Une fois branché, le système restera en place pendant toute la charge. Pendant ce temps, le robot, lui, pourra réitérer le processus sur d’autres véhicules. Une fois l’opération terminée, le robot viendra récupérer le dispositif de stockage d’énergie pour le ramener jusqu’à la station de charge. Notons qu’un robot peut déplacer plusieurs wagons-batterie à la fois. « Avec ce système, il est possible d’électrifier pratiquement tous les parkings sans utiliser d’infrastructures individuelles complexes », résume Mark Moller, directeur du développement chez Volkswagen Group Components.

Réduire les coûts

En somme, un concept gagnant-gagnant qui assure un gain de temps aux conducteurs et « pour les opérateurs de parking, il s’agit d’une solution rapide et facile permettant d’électrifier toutes les places de stationnement », précise la marque dans un communiqué. Ainsi, chaque place de parking deviendra une borne de charge à part entière. Et dans le cas où plusieurs véhicules arriveraient en même temps dans le parking, plusieurs robots peuvent interagir simultanément. « Cette approche offre un potentiel économique énorme. L’utilisation des robots permet de réduire considérablement les travaux de construction et les coûts d’assemblage de l’infrastructure », poursuit Mark Moller. Toutefois, si aucune date de mise sur le marché n’a encore été définie, « ce prototype visionnaire pourrait devenir une réalité assez rapidement, si les conditions générales sont réunies », ponctue-t-il.

Nous vous recommandons

Mobilité hydrogène : « Nous basculerons très rapidement dans la massification », selon David Holderbach (Hyvia)

Mobilité hydrogène : « Nous basculerons très rapidement dans la massification », selon David Holderbach (Hyvia)

Alors que les premiers Renault Master H2-Tech sillonnent les routes françaises, L’Automobile & L’Entreprise a rencontré Hyvia sur le salon Hyvolution. L’occasion de faire le point avec son CEO, David Holderbach, sur le développement...

02/02/2023 | RenaultVéhicule hydrogène
HyVolution : Watèa et Free2Move Lease vont mettre à la route 650 véhicules à hydrogène

Événement

HyVolution : Watèa et Free2Move Lease vont mettre à la route 650 véhicules à hydrogène

Top 10 des marques automobiles qui ont vendu le plus de voitures électriques en janvier 2023

Top 10 des marques automobiles qui ont vendu le plus de voitures électriques en janvier 2023

Luca de Meo écrit une lettre ouverte aux institutions européennes

Luca de Meo écrit une lettre ouverte aux institutions européennes

Plus d'articles