Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Fabio CROCCO
Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen développe actuellement la prochaine génération de châssis régulés ainsi qu’un système de direction du type « steer-by-wire ».

© Volkswagen

Volkswagen développe son expertise logiciel au cœur du développement des systèmes de châssis destinés à la conduite hautement automatisée. À l’avenir, les logiciels disposeront d’un nombre beaucoup plus important d’options pour définir le caractère d’un véhicule.

Au printemps dernier, le groupe Volkswagen a présenté sa stratégie nommée Accelerate. Objectif : faire en sorte que l'intégration des logiciels dans le véhicule et l'expérience client numérique deviennent les compétences de base du constructeur. Pour la marque, le passage à l’électrique n’est que le début. Elle souhaite également devenir un éditeur de logiciels spécialisés, un expert de la conduite autonome et un développeur de nouveaux business model pour la production et la vente. Le groupe investira 16 milliards d'euros jusqu’en 2025 dans ce projet.

Les logiciels jouent également un rôle clé dans le développement des systèmes de châssis et de direction destinés à la future conduite hautement automatisée. Volkswagen développe actuellement la prochaine génération de châssis régulés ainsi qu’un système de direction du type « steer-by-wire » (sans liaison mécanique).

« Les mouvements de roulis et de tangage du châssis sont largement minimisés et la dynamique de conduite est optimisée car le véhicule réagit plus rapidement aux mouvements de la direction, plus précise. Ce développement est très important pour la conduite hautement automatisée. Il nous permet de garantir un maximum de confort aux passagers en toute situation », explique Karsten Schebsdat, directeur de la dynamique des véhicules et des systèmes de contrôle du châssis chez Volkswagen.

À l’avenir, les logiciels joueront un rôle encore plus important dans la définition du caractère du véhicule. Le développement d’un nouveau système de direction du type « steer-by-wire » progresse également. « Les logiciels auront aussi un rôle plus important à jouer au niveau de la direction à l’avenir, ajoute Karsten Schebsdat. Ils offrent davantage de possibilités pour influer sur les caractéristiques de la direction, qui pourront être ensuite appliquées à chaque modèle sur toutes les plateformes. » Et les systèmes d’assistance à la conduite tels que le Lane Assist (alerte au franchissement de ligne) et le Travel Assist (permet de rouler à sa vitesse de croisière en mode partiellement automatisé) bénéficieront également de ce système de direction totalement électronique une fois que les composants seront produits en série.

Nous vous recommandons

 La division Automotive Aftermarket de Schaeffler se dote d'un nouveau siège

La division Automotive Aftermarket de Schaeffler se dote d'un nouveau siège

L'équipementier vient d'inaugurer le nouveau siège de sa division Automotive Aftermarket situé à Francfort, en Allemagne.En charge de l'activité globale des pièces de rechange de Schaeffler, la division Automotive Aftermarket...

12/08/2022 | Schaeffler
Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Plus d'articles