Volkswagen Véhicules Utilitaires n'a pas su surfer sur la vague de l'ID.Buzz

Volkswagen Véhicules Utilitaires n'a pas su surfer sur la vague de l'ID.Buzz

Volkswagen Véhicules Utilitaires termine l'année 2022 dans le rouge.

© Volkswagen Véhicules Utilitaires

Sur les 26 600 commandes enregistrées pour l’ID.Buzz et l’ID.Buzz Cargo en 2022, Volkswagen Véhicules Utilitaires a produit 10 800 unités et a livré 6 000 exemplaires à ses clients.

Faute de production et donc de véhicules à livrer, Volkswagen Véhicules Utilitaires termine l'année 2022 dans le rouge : 328 600 véhicules neufs vendus, soit un recul de 8,6 % en glissement annuel. Pourtant, la firme allemande était en possession d’un atout majeur : son Combi ID.Buzz 100 % électrique. Une nouveauté malheureusement mal exploitée, puisqu’en raison de difficultés de fabrication, mais également d’une commercialisation tardive dans l’année (présentation en mars, ouverture des commandes en mai et livraisons en novembre), les performances commerciales auraient pu être bien meilleures. Au terme du précédent exercice, Volkswagen Véhicules Utilitaires enregistrait 26 600 commandes pour l’ID.Buzz et l’ID.Buzz Cargo. 10 800 unités sont sorties des ateliers de production situés à Hanovre et 6 000 ont été livrés aux clients à partir de la mi-novembre 2022.

Pour autant, grâce au Combi, le nombre de véhicules 100 % électriques livrés par Volkswagen Véhicules Utilitaires a plus que doublé par rapport à l'année précédente, avec 7 500 unités en 2022 contre 3 600 en 2021 (+ 109 %). « L’ID.Buzz marque une étape cruciale dans nos efforts en vue de porter la part de véhicules électriques à 55 % des ventes d’ici le début de la prochaine décennie, un objectif inscrit dans notre programme stratégique GRIP 2030 », confirme Lars Krause, membre du directoire de Volkswagen Véhicules Utilitaires chargé des ventes et du marketing. La commercialisation en année pleine de l'ID.Buzz devrait permettre à Volkswagen Véhicules Utilitaires de réaliser de meilleures performances en 2023, si et seulement si, l'activité industrielle retrouve ses couleurs d'antan.

Nous vous recommandons

La Centrale analyse le marché VO avec son observatoire trimestriel

Etude

La Centrale analyse le marché VO avec son observatoire trimestriel

La Centrale lance son observatoire trimestriel sur l'évolution des prix des véhicules d'occasion en France.Avec son observatoire, La Central propose une analyse de l'évolution des prix des véhicules d'occasion par rapport à leurs âges...

CarJager lève 2,6 millions d’euros pour accélérer sur le marché du véhicule de collection

CarJager lève 2,6 millions d’euros pour accélérer sur le marché du véhicule de collection

Le groupe japonais Toyota conserve sa place de n°1 mondial de l'automobile

Le groupe japonais Toyota conserve sa place de n°1 mondial de l'automobile

« Ivresse des profondeurs et manque d'oxygène » : le marché automobile VP en 2022 par Marc Bruschet Mobilians

« Ivresse des profondeurs et manque d'oxygène » : le marché automobile VP en 2022 par Marc Bruschet Mobilians

Plus d'articles