Volta Trucks dévoile ses ambitions sur le marché américain

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Volta Trucks dévoile ses ambitions sur le marché américain

Volta Trucks table sur un développement rapide aux Etats-Unis, y compris en termes de production et de réseau d'après-vente.

© Volta Trucks

Volta Trucks confirme ses ambitions sur le marché américain et compte trouver un partenaire local d’ici la fin de 2022. Un test pilote débutera ensuite à Los Angeles en 2023, alors que la production locale débutera en 2024-2025. Le groupe déploiera en propre un réseau d’après-vente et de services, sans fermer la porte à des partenariats pour parfaire son maillage géographique.

Volta Trucks ne manque pas d’ambition et après les premières étapes de son déploiement en Europe, le groupe précise déjà sa feuille de route pour prendre position aux Etats-Unis.  « Prévu pour 2023, le lancement des véhicules utilitaires 100% électriques de Volta Trucks en Amérique du Nord débutera par le Volta Zero Class 7, l’équivalent de la version européenne de 16 tonnes, proposé avec une caisse sèche ou frigorifique », indique un porte-parole du groupe avant de poursuivre : « Mi-2023, Volta Trucks lancera d’abord une flotte pilote de 100 camions Class 7 qui seront évalués par les clients américains, d’abord à Los Angeles, avant le déploiement des véhicules de série en 2024. À ce jour, Volta Trucks a construit 24 prototypes roulants (Véhicules de « Design Verification ») qui font actuellement l’objet d’un programme rigoureux et approfondi de tests en Europe. En amont du lancement en Amérique du Nord, la société prévoit déjà la production de plus de 1500 camions Class 7 tout-électriques pour les clients européens ».

Volta Trucks compte produire ses camions aux Etats-Unis en 2024

Volta Trucks compte produire son modèle Volta Zero aux Etats-Unis et des pourparlers sont ouverts avec un partenaire de référence, l’accord devant être officialisé avant la fin de l’année 2022. Les premiers véhicules Class 7 livrés aux États-Unis seront fabriqués dans l’usine de production sous contrat existante de Volta Trucks à Steyr, en Autriche, afin d’en garantir la qualité. Par la suite, tous les véhicules Class 5 et 6 destinés à l’Amérique du Nord devraient être produits aux États-Unis à partir de 2024-2025.

Séduire les grandes flottes américaines

En annonçant sa feuille de route américaine avant l’ACT Expo de Long Beach, en Californie, Carl-Magnus Norden, fondateur de Volta Trucks, a déclaré : « Depuis le lancement de Volta Trucks en 2019 et la révélation du Volta Zero en septembre 2020, nous avons utilisé Londres, Paris et d’autres villes européennes, où de plus en plus de flottes se convertissent à l’électrique, pour prouver que nos concepts répondent aux besoins des clients. Avec plus de 6000 précommandes de véhicules déjà enregistrées, dont certaines auprès de grands opérateurs de flottes européens, il est temps d’élargir nos horizons géographiques et de nous tourner vers la formidable opportunité que représente le marché nord-américain. Je pense que notre camion 100% électrique répondra parfaitement aux besoins des clients américains. Nous avons hâte de les rencontrer pour obtenir leur avis sur nos produits et services, de pouvoir leur faire tester les véhicules, d’en tirer des enseignements et de dépasser leurs attentes. Je me réjouis à l’idée de rencontrer les grands opérateurs de flottes d’Amérique du Nord et de leur présenter notre Class 7 tout-électrique ».

Nous vous recommandons

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Comment La Poste accélère le verdissement de sa flotte de véhicules ?

Confirmant viser le zéro émission nette de gaz à effet de serre en 2030, La Poste renforce ses efforts pour atteindre son but, en doublant le nombre de ses véhicules électriques d’ici à 2025 et en décarbonant le transport moyenne et...

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

Geodis transporteur officiel de la Coupe du monde de rugby en France en 2023

L’OTRE demande le maintien des aides sur le carburant au-delà du 31 juillet 2022

L’OTRE demande le maintien des aides sur le carburant au-delà du 31 juillet 2022

Le Cnam va consacrer une matinée d’information à l’avenir du transport

Le Cnam va consacrer une matinée d’information à l’avenir du transport

Plus d'articles