Volumes en baisse mais prix en hausse pour Michelin au 1er semestre

Volumes en baisse mais prix en hausse pour Michelin au 1er semestre

Michelin a présenté son Pilot Sport Cup 2 R au mois de juin, conçu pour équiper la Mercedes AMG One.

© Michelin

Michelin vient de présenter un bilan semestriel positif, avec un chiffre d’affaires de 13,289 milliards d’euros, en hausse de 18,7 % par rapport à l’année précédente. Un résultat acquis grâce à la hausse des tarifs, puisque les ventes de pneus ont baissé de 2,2 %.

Michelin a plutôt bien vécu ce premier semestre 2022, avec un chiffre d’affaires en hausse de 18,7 %, pour un montant de 13,289 milliards d’euros. Ce résultat est dû essentiellement à une augmentation des tarifs, puisque les ventes de pneus ont baissé de 2,2 %. Cette stratégie offre un résultat opérationnel de 1,5 milliards d’euros, en augmentation de 7,7 %. La marge opérationnelle s’en trouve cependant légèrement affectée, puisqu’elle passe de 12,7 % au premier semestre 2021 à 11,5 % sur les six premiers mois de 2022. Le résultat net consolidé de 843 millions d’euros intègre de son côté une perte de valeur de 202 millions d’euros liée à la suspension des activités de Michelin en Russie. « Nos résultats sont bons dans un contexte très chahuté, grâce au remarquable engagement de tous les employés du Groupe. Les incertitudes du monde d’aujourd’hui rendent difficile la formulation de perspectives de moyen terme. Cela étant, nous pouvons compter sur notre stratégie, claire et créatrice de valeur, sur notre business model résilient, et sur l’agilité de nos équipes » commente Florent Ménégaux, président de Michelin. Le manufacturier français maintient donc ses objectifs sur l’année 2022, avec un résultat opérationnel de 3,2 milliards d’euros et un cash-flow libre supérieur à 1,2 milliards d’euros.

Des marchés contrastés

Sur le secteur des pneus Tourisme et Camionnette, La firme a enregistré un léger recul de 2 % sur le secteur Première monte et un maintien sur les marchés du remplacement. Ces résultats globaux reposent sur des tendances contraires selon les zones géographiques. En Première monte, l’Europe de l’Ouest et l’Europe Centrale ont souffert, avec une baisse de 7 %. Au contraire, l’Amérique du Nord et Centrale a généré une hausse de 5 %, tandis que la Chine a maintenu ses positions. Sur le marché du Remplacement, la zone Europe de l’Ouest et Centrale a vu ses ventes progresser de 7 %, tandis que la croissance s’est limitée à 1 % en Amérique du Nord et Centrale. De son côté, la Chine a chuté de 16 %, notamment en raison des confinements dus au retour du Covid. Au-delà de ces tendances, l’effet prix-mix a tiré les résultats du manufacturier vers le haut. L’effet prix a atteint 13,5 % sur le premier trimestre et 14,4 % sur le deuxième. L’ensemble s’est élevé à un montant global de 1,431 milliards d’euros. Cet effet positif a été renforcé par un effet mix d’un montant de 132 millions d’euros, qui s’organise autour d’une priorité donnée à la marque Michelin et à la croissance des dimensions en 18 pouces et plus. Si la croissance du marché sur les dimensions supérieures reste structurelle, les hausses tarifaires pourraient pousser une partie de la clientèle dans les bras de manufacturiers outsiders.

Nous vous recommandons

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Renault Clio E-Tech VS Toyota Yaris Hybrid : les reines du ring

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Renault Clio E-Tech VS Toyota Yaris Hybrid : les reines du ring

Bien que boxant dans la catégorie des poids plumes, les deux citadines se livrent à un combat sans merci pour conquérir le coeur des acheteurs, notamment ceux des flottes. Les ventes aux sociétés représentent en effet un quart des...

17/08/2022 | CitadineHybride
Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Hyundai et Kia veulent conquérir la Lune

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Plus d'articles