Volvo Car matérialise ses ambitions de ventes en ligne à Stockholm

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Volvo Car matérialise ses ambitions de ventes en ligne à Stockholm

Volvo Cars inaugure à Stockholm un nouveau pôle technologique pour accélérer sur les ventes en ligne.

© Volvo

À l'aide de son nouveau pôle technologique suédois, Volvo Cars espère attirer des centaines collaborateurs originaires du monde entier. En tant que berceau de plusieurs géants mondiaux de la tech, Stockholm jouit d’un certain attrait sur la scène technologique internationale.

Situé au cœur de la capitale suédoise, ce nouveau pôle technologique a pour vocation d’attirer de nouveaux talents issus de la scène internationale. Au total, 700 experts en ingénierie logicielle, science et analyse des données, gestion de produits, commerce en ligne et expérience utilisateur sont attendus. La nouvelle structure capitalisera sur les installations et les équipes déjà installées dans le centre de Stockholm. Elle contribuera également à concrétiser un double objectif pour 2025 : vendre au moins la moitié de ses voitures en ligne et développer au moins la moitié de ses logiciels en interne. « La priorité donnée à la vente en ligne et aux relations directes passe par la création d’un processus de commande simplifié, très intuitif et caractérisé par des tarifs transparents, des informations claires sur les produits et des délais de livraison précis », souligne Volvo.

Une stratégie 100 % digitale

Effectivement, depuis un an, le constructeur poursuit la mise en place sa stratégie de vente en ligne afin de soutenir la commercialisation de sa gamme 100 % électrique, qui représentera l’intégralité de ses ventes mondiales à compter de 2030. « L’avenir de Volvo Cars repose sur trois piliers : l’électrique, la vente en ligne et la croissance », avouait en mars 2021 Lex Kerssemakers, responsable des opérations commerciales mondiales. En France, à l’instar d’autres pays européens, Volvo avait notamment déployé ses offres « Stay Home Store » ou « Volvo vient à vous » durant la période de confinement. Des initiatives payantes puisque l’an passé la marque a réalisé 17 788 transactions online, soit 11 % du volume total des ventes directes en ligne réalisé dans cinq pays européens (Royaume-Uni, Allemagne, Suède, Pays-Bas et Norvège).

Sur le canal du digital, d’autres constructeurs ont fait des ventes en ligne leur credo depuis plusieurs années : au sein du groupe Geely, on peut penser à Lynk & Co, Polestar, voire LEVC. Mais le géant américain Tesla est incontestablement le maître en la matière.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles