Volvo Cars annonce la suppression de 1 300 emplois en Suède

Yelen BONHOMME-ALLARD
Volvo Cars annonce la suppression de 1 300 emplois en Suède

Volvo Cars annonce la suppression de 1 300 emplois en Suède

Dans le cadre de sa transformation structurelle, le constructeur suédois prévoit de se séparer de plus d’un millier de collaborateurs.

Le passage du Covid-19 laissera une marque sombre sur l’activité économique mondiale, à commencer par celle de Volvo Cars. Ce dernier a annoncé mercredi 29 avril 2020, par l’intermédiaire d’un communiqué, la suppression de 1 300 postes dans ses pôles d’activité scandinaves. Propriété du groupe automobile chinois Geely depuis dix ans, Volvo Car emploie 25 000 personnes en Suède.

Si la marque évoque un plan de restructuration entamé bien avant la crise du Covid-19 pour justifier sa décision, il semblerait que celle-ci l’ait en réalité précipité : « Bien que ces annonces s’inscrivent dans le réajustement déjà engagé des opérations de Volvo Cars par rapport à ses ambitions à long terme et à la nécessité de réduire ses coûts structurels, la pandémie de Covid-19 ne fait que renforcer la pertinence des mesures annoncées aujourd’hui ».

Pour l’heure, « la nature et le volume exacts de ces suppressions de postes seront déterminés au cours des prochains mois » lors de discussions avec les organisations syndicales. Cependant, Volvo Cars assure que cette réduction des effectifs n’aura aucun impact sur la fabrication industrielle. « Nous devons donc continuer d’investir dans notre processus de transformation et dans de nouveaux secteurs d’activité, ce qui passe par une réduction de nos coûts structurels » complète Hanna Fager, responsable du pôle des relations humaines.

La marque suédoise aspire à améliorer sa position sur plusieurs domaines tels que le e-commerce, l’électrification, la conduite autonome ou encore les nouvelles formes de mobilité. Cette transformation structurelle implique donc de « réduire la voilure dans les domaines non prioritaires afin d’étayer sa croissance à long terme » conclut Volvo Cars.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Autopromotec attend plus de 1 300 exposants

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

Drive to Zero : les professionnels de la mobilité décarbonée ont rendez-vous au Grand Palais Éphémère les 6, 7 et 8 avril 2023

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

#CONNECT distribution 2022 : rendez-vous à La Baule les 8 et 9 novembre 2022

Plus d'articles