Volvo Cars soutient ses ambitions électriques en construisant une troisième usine en Europe

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
Volvo Cars soutient ses ambitions électriques en construisant une troisième usine en Europe

Volvo va ouvrir sa troisième usine pour soutenir sa croissance électrique.

L'usine de Kosice représente le premier nouveau site de fabrication européen pour Volvo Cars depuis près de 60 ans. L’usine de Torslande, en Suède, a été ouverte en 1964, tandis que celle de Gand, en Belgique, a suivi un an plus tard. Ensemble, ces installations peuvent produire 600 000 voitures par an.

1,2 milliard d’euros. C’est le coût total du futur site de production qui sera érigé près de Kosice, en Slovaquie. Le bâtiment a pour ambition de remplir les objectifs de ventes électriques annoncés par Volvo Cars, à savoir devenir entièrement électrique d’ici à 2030 et climatiquement neutre d’ici à 2040, mais aussi vendre annuellement 1,2 million de voitures à partir de 2025. « Nous nous concentrons clairement sur le fait de devenir une marque de mobilité purement électrique d’ici à 2030, ce qui est conforme à notre objectif, explique Jim Rowan, directeur général de Volvo Cars. L’expansion en Europe, notre plus grande région de vente, est cruciale pour notre transition vers l’électrification et la croissance continue. Je suis très heureux d’étendre notre présence de production Volvo Cars en Slovaquie et je suis impatient d’accueillir de nouveaux collègues et partenaires sur la voie à venir. »

La construction de l’usine de Kosice devrait commencer en 2023 avec des équipements et des lignes de production installés en 2024. La production en série de voitures purement électriques devrait commencer en 2026 avec une capacité de fabrication estimée à 250 000 unités par an.

Cinquième usine du pays

En choisissant la Slovaquie pour sa nouvelle usine, Volvo Cars crée un triangle européen de fabrication couvrant sa plus grande région de vente en Europe du Nord – complétant l’usine de Gand (Belgique) en Europe occidentale et l’usine de Torslanda (Suède). L’usine slovaque bénéficiera d’une chaîne d’approvisionnement automobile bien établie puisqu’elle deviendra la cinquième usine automobile du pays. Une bonne nouvelle saluée par Eduard Heger, le premier ministre slovaque, qui constate les bienfaits économiques pour le pays : « J’apprécie que Volvo Cars ait décidé de construire sa nouvelle usine en Slovaquie. La nouvelle usine Volvo Cars est importante pour nous car elle améliorera la situation sociale et économique de la région et ne produira que des voitures électriques, ce qui offre à l’industrie automobile slovaque une perspective concurrentielle dans la nouvelle ère écologique ».

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Plus d'articles