Volvo compte sur son baby SUV électrique pour atteindre ses objectifs de ventes

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Volvo compte sur son baby SUV électrique pour atteindre ses objectifs de ventes

À l'opposé de la stratégie de Mercedes-Benz par exemple, Volvo veut abaisser le seuil de son entrée de gamme. Le futur SUV EX30 viendra ainsi se positionner dès 2023 sous le C40. En photo le nouveau vaisseau amiral BEV EX90.

© Volvo

Lors de la dernière journée investisseurs de la marque en novembre 2022, le président de Volvo Jim Rowan a confirmé l’objectif de 1,2 million de véhicules vendus en 2025, contre 698 700 en 2021. Pour y parvenir, Volvo compte beaucoup sur son futur SUV EX30 qui constituera son entrée de gamme, notamment disponible avec de « petites » batteries.

Au début du mois de novembre 2022, Volvo a organisé une journée investisseurs pour préciser son plan stratégique de moyen terme et donner quelques éléments chiffrés aux analystes financiers. Après avoir rappelé que Volvo Car Group avait réalisé un chiffre d’affaires de 26,8 milliards d’euros en 2021, pour un résultat d’exploitation de 1,93 milliard d’euros et un volume de 698 700 immatriculations dans le monde, le président Jim Rowan et son top management ont confirmé l’objectif de croissance commerciale visant à atteindre 1,2 million de voitures d’ici à 2025.

Une nouveauté 100 % électrique chaque année à partir de 2023

50 % du volume sera réalisé par des véhicules 100 % électriques et 50 % des ventes passeront par des canaux en ligne, plusieurs dispositifs d’omnicanalité restant à préciser. « À cette date, nous comptons enregistrer une marge Ebit annuelle de 8 à 10 %. Volvo Cars met également tout en œuvre pour réduire l’empreinte carbone du cycle de vie de chaque véhicule de 40 % par rapport à la référence de 2018 et devenir un employeur de choix », détaille Jim Rowan, qui précise que la présentation du SUV 100 % électrique EX90 marque un jalon important pour le groupe : « Le Volvo EX90 n’est pas seulement notre premier SUV électrique, il marque aussi le début d’une période intense de renouvellement, au cours de laquelle nous lancerons chaque année une nouvelle voiture tout électrique dotée d’une technologie sophistiquée et d’une connectivité renforcée ».

Chez Geely, le Volvo EX30 aura des points communs avec la Smart #1

Pour atteindre ses objectifs, Volvo compte sur une entrée de gamme plus accessible, grâce au baby SUV EX30 qui bénéficiera de la plateforme SEA de Geely, tout comme la nouvelle Smart #1. Le SUV EX30 devrait d’ailleurs reprendre le moteur électrique de 272 ch et 343 Nm de couple de la Smart #1 avec une batterie de 66 kWh qui pourrait trouver des déclinaisons plus légères afin de garantir un ticket d’entrée accessible sur plusieurs marchés. Le modèle, qui restera ancré dans les codes premium, devrait être lancé en milieu d’année 2023. Comme Jim Rowan l’a confié à nos confrères d’Automotive News Europe, Volvo compte aussi proposer des offres locatives attractives pour séduire une clientèle plus jeune et susceptible d’acheter en ligne. En clair, des ventes directes reposant sur des loyers accessibles rendus possibles par la baisse du coût des batteries et un meilleur management logiciel des systèmes.

Nous vous recommandons

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Décidemment, pas si facile de disrupter le secteur automobile… Nouvel entrant dans la ronde des constructeurs automobiles électriques, Rivian est contraint d’effectuer un premier plan social.Tout nouveau tout beau, mais le chemin est...

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Plus d'articles