Volvo Trucks parie sur l’hydrogène

Ludovic BELLANGER

Sujets relatifs :

, ,
Volvo Trucks parie sur l’hydrogène

Les camions électriques à pile à combustible alimentée à l’hydrogène seront adaptés aux longues distances et aux forts tonnages.

Le constructeur suédois a entamé ses essais de véhicules à piles à combustible alimentées à l’hydrogène. Au menu : une autonomie de 1 000 km pour une technologie zéro émission.

Afin de décarboner les transports, Volvo Trucks élargit ses gammes et les alternatives énergétiques. Outre les camions électriques à batteries et les motorisations alimentées par des carburants renouvelables, tels que le biogaz, l’avenir se dessine vers les camions électriques à piles à combustible alimentées à l’hydrogène. Une technologie qui présente la particularité de ne rejeter que de la vapeur d’eau.

Dans la seconde moitié de la décennie, cette troisième option neutre en CO2 complétera l’offre de la marque. Les camions à l’hydrogène seront particulièrement adaptés aux longues distances et aux forts tonnages qui demandent beaucoup d’énergie, estime le constructeur. Ils pourraient également être une option dans les pays dont les possibilités de recharge des batteries sont limitées.

Éliminer les émissions de CO2

Les camions électriques à pile à combustible auront une autonomie d’exploitation comparable à celle du diesel – jusqu’à 1 000 km – et un temps de ravitaillement inférieur à 15 minutes. Le poids total roulant peut avoisiner 65 tonnes, voire plus, et les deux piles à combustible ont la capacité de produire 300 kW d’électricité à bord.

« L’association de l’électrique à batterie et de l’électrique à pile à combustible permettra à nos clients d’éliminer complètement les émissions de CO2 de leurs camions, quel que soit le type de transport », explique Roger Alm, président de Volvo Trucks. La commercialisation est prévue dans la seconde moitié de la décennie.

Des défis à relever

La technologie de la pile à combustible en est encore à ses débuts. Elle présente des avantages, mais également quelques défis. L’un d’eux concerne l’offre en hydrogène vert à grande échelle fabriquée par électrolyse de l’eau à partir d’électricité provenant uniquement d’énergie renouvelable, telles que le vent, l’eau et le soleil. Par ailleurs, les infrastructures de ravitaillement des véhicules lourds demandent encore à être développées.

Nous vous recommandons

Volta Trucks sera à l’IAA

Volta Trucks sera à l’IAA

Le constructeur de camions urbain 100 % électriques confirme sa présence sur le salon IAA de Hanovre sui se tiendra du 19 au 25 septembre prochain.C’est une première présentation publique qui s’offre au constructeur suedois et...

Clément Beaune, nouveau ministre des transports, attendu par l’Union TLF

Clément Beaune, nouveau ministre des transports, attendu par l’Union TLF

Transalliance opte pour des camions au gaz Scania

Transalliance opte pour des camions au gaz Scania

Ekolis met en place un réseau national d’installateurs « certified by Ekolis »

Ekolis met en place un réseau national d’installateurs « certified by Ekolis »

Plus d'articles