Volvo : un véhicule autonome commercialisable pour 2020

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

Volvo : un véhicule autonome commercialisable pour 2020

Volvo : un véhicule autonome commercialisable pour 2020

Volvo affiche ses projets et réalisations en matière de véhicule autonome. Son ambition : avoir une version commercialisable en 2020.

« Volvo assumera l’entière responsabilité dès lors qu’un véhicule de la marque sera conduit en mode autonome. » La déclaration de Hakan Samuelsson, président de Volvo Car Group, affiche clairement les ambitions du groupe : être un pionnier du véhicule autonome. L’année prochaine, le groupe lancera le plus grand test au monde de conduite automatisée, le projet Drive Me.

Ce projet consiste à mettre entre les mains des conducteurs standard cent Volvo XC90 équipées de l’interface intuitive Intellisafe de conduite autonome pour qu’ils puissent se déplacer sur les routes de Göteborg, en Suède. Le test durera entre un et deux ans. Pour travailler sur ce projet de véhicule autonome, Volvo a récemment signé un accord avec le fabricant d’équipements de sécurité Autoliv. L’objectif de ce test sur route est d’avoir une version commercialisable à partir de 2020.

En attendant l’arrivée du véhicule autonome, les adeptes des Volvo pourront tester le système de conduite semi-autonome de la nouvelle berline S90 (septembre 2016) et du break V90.

À lire sur le sujet > Le concept de véhicule autonome de Volvo

En quelques dates…

- 2006 : régulateur de vitesse adaptatif (ACC)
- 2008 : système Volvo City Safety permettant d’éviter les collisions à basse vitesse (premier freinage automatique)
- 2009 : projet Sartre
- 2015 : XC90 équipé de l’assistance embouteillage
- 2016 : conduite autonome sur les modèles S90 et V90
- 2017 : test de 100 voitures autonomes à Göteborg
- 2020 : Objectif « Vision 2020 »

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Plus d'articles