Vroomly révèle son premier baromètre

Jean-Marc Gervasio

Sujets relatifs :

,
Vroomly révèle son premier baromètre

© Vroomly

Le leader de la réservation de garages en ligne, dévoile son analyse du marché de l’entretien automobile grâce à l’observation de sa data de 2021 réalisée à partir des 200 000 devis calculés par jour sur l’application vroomly.com et auprès de 4 000 garages partenaires répartis dans l’hexagone.

Avec la sortie de ce premier baromètre depuis sa création, il y a 4 ans déjà, Vroomly peut mettre en exergue plusieurs enseignements assez révélateurs du marché actuel de la maintenance automobile. Cela commence par, dans l’ordre, les prestations les plus recherchées par les automobilistes utilisateurs du comparateur. On y retrouve ainsi des demandes concernant la révision, le freinage, la distribution, l’embrayage pour finir par la suspension. On constate qu’en ce qui concerne ces prestations et notamment celles relatives à la révision et à l’embrayage, une baisse moyenne de 40 euros a été enregistrée entre janvier 2020 et janvier 2022. Les autres prestations restant stables.

En ce qui concerne le coût des réparations par région, l’Ile-de-France, la région PACA et l’Aquitaine se distinguent en étant les plus onéreuses avec une facture de 231 euros en moyenne. La palme des régions les moins cheres, de ce point de vue, revenant aux régions Pays de la Loire, Centre-Val de Loire et Bourgogne-Franche-Comté. Si depuis la crise sanitaire et les confinements successifs le comportement de consommation des français a changé, en ce qui concerne l’entretien de leur automobile, les franciliens restent les plus enclins à utiliser internet pour choisir et réserver l’établissement dans lequel ils font réparer leurs véhicules. Près de 44% des prises de rendez-vous en ligne sont réalisés en ile de France. Et 54% des estimations de réparation demandées sur l’application concernent des propriétaires de citadines.

Au chapitre du prix des interventions par type d’énergie, un véhicule essence coûte en moyenne 184 euros, là ou son équivalent Diesel exige 231 euros soit un écart de près de 25%. De même, en ce qui concerne le coût des réparations par type de véhicules, on observe que la plus accessible à entretenir est la citadine avec une facture moyenne de 214 euros, le monospace à 223 euros, le break à 230 euros, la berline à 245 euros et, sans véritable secret, le SUV à 259 euros.

Enfin en ce qui concerne le coût des interventions en atelier, sans véritable surprise, Dacia et Fiat sont les moins chères alors que les marques allemandes comme Audi et Mercedes sont en moyenne avec une prestation à 284 euros (sur le top 5 des interventions), plus chères de 40% que les marques les plus « accessibles » du classement.

Nous vous recommandons

Des locations de voitures plus vertes pour les vacances d’été

Des locations de voitures plus vertes pour les vacances d’été

Selon les données du site Kayak.fr, les vacanciers français se sont tournés davantage vers la location de véhicules électrifiés cet été.Le moteur de recherche dédié au voyage, Kayak.fr, qui propose de la location de voiture, a...

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Spies Hecker complète son offre de bases avec un nouveau rouge magenta

Spies Hecker complète son offre de bases avec un nouveau rouge magenta

Plus d'articles