VUL : le MAN TGE se fait une place sur le marché français

Marc Horwitz
VUL : le MAN TGE se fait une place sur le marché français

VUL : le MAN TGE se fait une place sur le marché français

Avec le TGE, MAN est en train de se faire une place sur le marché des véhicules utilitaires légers en France. Comme l’explique Paul De Saxcé, directeur VUL de MAN Truck & Bus France, la stratégie des cinq piliers – des véhicules adaptés aux métiers, un SAV au meilleur niveau, des forces de vente B2B expérimentées, des solutions digitales innovantes et l’électromobilité – commence à porter ses fruits.

L’Automobile & L’Entreprise : MAN reste un nouvel entrant sur le marché du VUL. Vous arrivez sur ce segment avec un modèle unique, le TGE. Quelles sont ses principales qualités ?

PNG - 8 Mo
Paul de Saxcé © MAN

Paul De Saxcé : Notre premier atout est de bénéficier d’une des usines les plus modernes du groupe Volkswagen, qui a été inaugurée il y a moins de trois ans. C’est là qu’est fabriqué notre utilitaire léger, le TGE, dont le premier exemplaire est sorti des chaînes le 3 avril 2017. Pour faire la différence, nous pouvons compter sur ses qualités intrinsèques : c’est un produit robuste et fiable, commercialisé dans de nombreuses variantes, aussi bien en traction qu’en propulsion (monte simple ou jumelée) et en traction intégrale (4 x 4), avec des moteurs couplés à une boîte manuelle ou automatique. De plus, le MAN TGE est pourvu des tout derniers équipements d’aide à la conduite, que l’on retrouve habituellement sur les véhicules particuliers. De multiples carrosseries : fourgon, cabine simple ou double, plateau…, sont disponibles dès la sortie d’usine et, du fait de sa « culture camion », MAN a noué de nombreux partenariats avec des carrossiers pour apporter des solutions clés en main à ses clients.

A&E : Les contraintes environnementales sont de plus en plus sévères, notamment celles portant sur la circulation en centre-ville et le « dernier kilomètre ». Quelles solutions proposez-vous ?
PDS :
Le MAN TGE est disponible dès aujourd’hui en version 100 % électrique, le eTGE. Ce véhicule a une autonomie lui permettant de répondre à de très nombreux usages en milieu urbain, où les véhicules ne parcourent que 60 à 80 kilomètres par jour. MAN est d’ailleurs le seul constructeur à décliner une gamme complète de véhicules professionnels 100 % électriques, du VUL avec le eTGE au bus urbain avec le Lion City E en passant par le poids lourd avec le eTGM (jusqu’à 26 tonnes).

A&E : Comment voyez-vous le marché du VUL en France en 2020 et quelles sont vos ambitions ?
PDS :
Le marché du VUL a continué de croître fortement en fin d’année. Il devrait se stabiliser en 2020, même si le segment de la livraison du dernier kilomètre est toujours très dynamique. MAN considère la France comme un pays stratégique pour le TGE, et nous comptons y immatriculer aux alentours de 5 000 véhicules. Nous poursuivrons notre développement sur ce marché très concurrentiel qu’est celui du véhicule utilitaire léger. Pour continuer notre stratégie de conquête, nous utiliserons tous les panels de services disponibles tels que les contrats d’entretien, l’extension de garantie, la garantie mobilité, sans oublier les services connectés, qui prennent de plus en plus d’importance.

Nous vous recommandons

Waze et Coyote limités dans leurs informations à partir du 1er novembre

Waze et Coyote limités dans leurs informations à partir du 1er novembre

Dès le mois de novembre prochain, les systèmes de guidage GPS comme Waze et Coyote verront les signalements de certains types de contrôles de police masqués sur leurs applications.Selon un décret qui entrera en vigueur le 1er novembre...

Le loueur Alphabet s'offre une nouvelle identité de marque

Le loueur Alphabet s'offre une nouvelle identité de marque

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Plus d'articles