Washtec promeut le lavage auprès des réseaux constructeurs

Frédéric MARTY

Sujets relatifs :

Washtec promeut le lavage auprès des réseaux constructeurs

Washtec promeut le lavage auprès des réseaux constructeurs

L’équipementier souhaite développer le lavage auprès des distributeurs. Un moyen de fidéliser la clientèle et de s’assurer son retour régulier.

Le lavage a toujours été perçu comme une contrainte par les concessionnaires. « Leur perception est basée sur la notion de service et non sur la rentabilité » constate Fabrice Collet, responsable grands comptes de Washtec. L’idée de l’équipementier est de transformer cette vision afin de les amener à « investir dans le lavage, à l’image de ce qui existe déjà en Allemagne » poursuit le responsable. Une manière de créer du trafic dans les concessions autour d’une activité liée à leur métier. « Le problème majeur des concessions et filiales de distribution est la chute du taux de fréquentation. Le lavage est l’un des meilleurs moyens de faire revenir le client plus souvent » explique F. Collet. Un moyen également de réaliser des ventes additionnelles. « Le sujet mérite au moins qu’ils se posent la question » remarque-t-il.

Fidélisation et fréquentation

Alors que certains constructeurs premium homologuent le matériel de lavage destiné à leur réseau, il n’est pas rare de voir des concessionnaires offrir une carte de fidélité avec des lavages gratuits lors de la vente d’une voiture. Un exemple à suivre pour favoriser le retour sur site régulier des clients. « Nous sensibilisons nos forces de vente en interne afin qu’ils portent ce message aux distributeurs » commente F. Collet. « Aujourd’hui, les concessionnaires sont toujours persuadés qu’ils doivent avoir une station-service pour installer un centre de lavage, or, leur potentiel client leur permet de se passer d’une station. Ce sont les professionnels les mieux placés pour récupérer des parts de marché » assure le dirigeant. Une analyse qui mérite d’être examinée, notamment à l’occasion de l’ouverture d’un point de vente ou de travaux de mise aux normes.

Nous vous recommandons

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Crise des semi-conducteurs : Renault Group évalue les pertes…

Alors que le constructeur tricolore vient de publier ses résultats financiers pour le troisième trimestre, enregistrant un chiffre d’affaires en repli de 13,4 %, Renault Group évalue sa perte de production automobile liée au manque de...

La prolongation du bonus écologique confirmée

La prolongation du bonus écologique confirmée

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

L’ « indemnité inflation » aidera-t-elle vraiment à supporter la hausse du carburant ?

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Kia EV6 : l’électrique qui casse les codes dès 47 990 euros

Plus d'articles