Waze et Coyote limités dans leurs informations à partir du 1er novembre

Waze et Coyote limités dans leurs informations à partir du 1er novembre

La mesure concerne les routes départementales et communales, pas les nationales et les autoroutes.

© Waze/Facebook

Dès le mois de novembre prochain, les systèmes de guidage GPS comme Waze et Coyote verront les signalements de certains types de contrôles de police masqués sur leurs applications.

Selon un décret qui entrera en vigueur le 1er novembre prochain, les alertes qui informaient les utilisateurs d’applications de navigation telles que Waze, Maps ou Coyote ne seront plus disponibles lorsqu’elles avertiront de la présence de forces de l'ordre en cas de contrôles pour la drogue et l'alcoolémie, mais aussi lors d'alertes enlèvement et de menace terroriste. En clair, il sera toujours possible de signaler un barrage de police ou de gendarme mais les préfectures auront la main pour décider ou non du masquage de l’avertissement de ces contrôles dans ce que le décret appelle une « zone blanche ». Pour éviter d’être taxée de mesure liberticide, cette décision définie d’ailleurs très précisément les endroits où les signalements ne seront plus divulgués, à savoir des espaces ne couvrant pas plus de 2 km de rayon pour l'urbain, et 10 km en milieu rural.

De même, seules les routes départementales et communales seront concernées par cette nouveauté, la préfecture n’ayant pas d’influence sur les autoroutes et les nationales. Enfin, la dissimulation des contrôles ne pourra pas dépasser des durées allant de 2 à 12 heures en fonction des actions de surveillance visées. Par conséquent, les simples contrôles de vitesse, qu'ils soient sur des radars « chantier » ou mobiles, ne sont pas impactés. Tout comme les autres types de signalement comme la présence d’animaux ou d’objet sur la route. Connaissant l’ingéniosité des utilisateurs de ces applications, on ne serait donc pas étonné de voir se mettre en place un code d'identification spécifique pour contourner cette règle et continuer à échanger des informations entre eux.

Nous vous recommandons

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Reportage

Avec sa Factory VO, Renault vise les 45 000 véhicules reconditionnés

Face à la croissance du marché de l’occasion, le groupe automobile français a créé sa propre usine de reconditionnement sur le site de Flins-sur-Seine (78), centre névralgique de l’économie circulaire du groupe pour l’Europe....

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

Rivian contraint de retarder ses premières livraisons de SUV

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

France Pare-Brise est l’enseigne de vitrage préférée des Français

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

Sécurité : un limiteur de vitesse dans tous les VN à partir de juillet 2022

Plus d'articles