WLTP : immatriculations en baisse en septembre

Raphaël Desrosiers
WLTP : immatriculations en baisse en septembre

WLTP : immatriculations en baisse en septembre

L’effet de l’entrée en vigueur du protocole WLTP se précise avec une baisse des immatriculations de 12,8 % en septembre.

Après des ventes artificiellement dopées en juillet et août, le marché automobile accuse une sérieuse baisse à la rentrée. Avec 148 752 unités, les immatriculations de voitures particulières neuves ont ainsi chuté de 12,8 % (8,5 % à jours ouvrés équivalents - Source AAA Data pour le CCFA) en septembre par rapport au même mois l’année dernière. Sur le marché des utilitaires légers (non concernés par l’entrée en vigueur de WLTP avant septembre 2019), la baisse est plus mesurée avec 2,6 % d’immatriculations en moins et même une hausse de 2,2 % à jours ouvrés comparables.

La cause de cette baisse peut facilement être imputée à l’entrée en vigueur du protocole de mesure WLTP, qui a entraîné le retrait du marché d’un certain nombre de véhicules trop polluants ou qui n’ont simplement pas eu le temps d’être homologués à nouveau. Le protocole WLTP prend en effet en compte toutes les versions et tous les équipements susceptibles d’influer sur la consommation. Certains modèles ne respectent par ailleurs tout simplement plus les normes.

Un marché de l’occasion stagnant

Contre toute attente, ce déficit de ventes de véhicules neufs n’est pour l’instant pas compensé par la hausse des immatriculations sur le marché du véhicule d’occasion. Celui-ci a stagné à – 0,1 % avec 460 095 unités enregistrées en septembre.

Malgré cette contre-performance, la croissance du marché du véhicule neuf reste enviable depuis le début de l’année avec une hausse de 6,5 % pour les VP et de 6,2 % pour l’ensemble des véhicules légers.

Pour consulter les chiffres par constructeur : lien vers le site du CCFA.

Nous vous recommandons

Avec la crise, les actifs reconsidèrent leurs déplacements

Etude

Avec la crise, les actifs reconsidèrent leurs déplacements

La voiture reste reine pour les trajets professionnels ou domicile-travail mais les préoccupations écologiques et surtout économiques poussent à se déplacer autrement. Une tendance que relève l’édition 2022 du baromètre «...

Les conducteurs de véhicules électrifiés préfèrent se charger... à domicile

Etude

Les conducteurs de véhicules électrifiés préfèrent se charger... à domicile

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

Le marché français du VN affiche une croissance à deux chiffres !

La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

La France dépasse (à peine) les 75 000 points de recharge publics

Plus d'articles