WLTP : immatriculations en baisse en septembre

Raphaël Desrosiers
WLTP : immatriculations en baisse en septembre

WLTP : immatriculations en baisse en septembre

L’effet de l’entrée en vigueur du protocole WLTP se précise avec une baisse des immatriculations de 12,8 % en septembre.

Après des ventes artificiellement dopées en juillet et août, le marché automobile accuse une sérieuse baisse à la rentrée. Avec 148 752 unités, les immatriculations de voitures particulières neuves ont ainsi chuté de 12,8 % (8,5 % à jours ouvrés équivalents - Source AAA Data pour le CCFA) en septembre par rapport au même mois l’année dernière. Sur le marché des utilitaires légers (non concernés par l’entrée en vigueur de WLTP avant septembre 2019), la baisse est plus mesurée avec 2,6 % d’immatriculations en moins et même une hausse de 2,2 % à jours ouvrés comparables.

La cause de cette baisse peut facilement être imputée à l’entrée en vigueur du protocole de mesure WLTP, qui a entraîné le retrait du marché d’un certain nombre de véhicules trop polluants ou qui n’ont simplement pas eu le temps d’être homologués à nouveau. Le protocole WLTP prend en effet en compte toutes les versions et tous les équipements susceptibles d’influer sur la consommation. Certains modèles ne respectent par ailleurs tout simplement plus les normes.

Un marché de l’occasion stagnant

Contre toute attente, ce déficit de ventes de véhicules neufs n’est pour l’instant pas compensé par la hausse des immatriculations sur le marché du véhicule d’occasion. Celui-ci a stagné à – 0,1 % avec 460 095 unités enregistrées en septembre.

Malgré cette contre-performance, la croissance du marché du véhicule neuf reste enviable depuis le début de l’année avec une hausse de 6,5 % pour les VP et de 6,2 % pour l’ensemble des véhicules légers.

Pour consulter les chiffres par constructeur : lien vers le site du CCFA.

Nous vous recommandons

Mini : les modèles électrifiés privilégiés par la clientèle en 2021

En bref

Mini : les modèles électrifiés privilégiés par la clientèle en 2021

Marque de BMW Group, le constructeur britannique Mini a réalisé une bonne année 2021 avec des ventes de véhicules électriques légèrement supérieures à celles de véhicules thermiques.Mini a réalisé un très bel exercice 2021. L'an...

Location longue durée (LLD) : un bilan 2021 positif et des ambitions pour 2022

Location longue durée (LLD) : un bilan 2021 positif et des ambitions pour 2022

56% des Français prêt à payer plus pour une voiture neuve moins polluante

Etude

56% des Français prêt à payer plus pour une voiture neuve moins polluante

Top 10 des véhicules électriques les plus vendus aux flottes par segments

Top 10 des véhicules électriques les plus vendus aux flottes par segments

Plus d'articles