Wyz Group vise la cour des ETI

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
Wyz Group vise la cour des ETI

Wyz Group vise la cour des ETI

Pour son dixième anniversaire, Wyz Group souhaite changer d’envergure. L’entreprise veut devenir une ETI et atteindre un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros, soit une progression organique de 40 % en douze mois.

En avril prochain, Wyz Goup fêtera ses 10 ans. La PME française, spécialisée dans la création de solutions digitales destinées au commerce des pneumatiques, espère ouvrir cette nouvelle décennie de son histoire en changeant de statut, au sens propre comme au figuré. Un projet imaginé dès 2016.

Ambition de la société : devenir une ETI et atteindre les 50 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année. De quoi donner à l’entreprise, qui compte désormais 50 salariés, plus d’assise pour se développer auprès de grands groupes et à l’international (qui représente à l’heure actuelle 15 % de ses revenus, contre 35 % projeté en 2018).

En 2018, Wyz a signé sa septième année de progression avec un CA de 35 millions d’euros. L’entreprise connaît une croissance moyenne de 30 % par an grâce à son agilité qui lui permet de s’adapter aux demandes de ses clients. La marche sera un peu plus haute cette année avec un objectif de + 40 %.

À travers ses solutions, utilisées notamment par Michelin et quinze constructeurs (dont dernièrement Volkswagen, Nissan et Ford), Wyz Group a écoulé l’an dernier 450 000 pneumatiques ; un chiffre en progression de 35 % par rapport à 2017.

Wyz table sur 600 000 pneumatiques écoulés cette année via ses applications

Pour atteindre ses objectifs 2019, Wyz Group mise sur l’internationalisation de ses activités avec l’ouverture d’une filiale en Allemagne, premier marché automobile en Europe, et par l’extension de ses activités avec Toyota sur cette nouvelle zone, mais aussi au Portugal et en Espagne.

L’entreprise travaillera aussi le Benelux avec Michelin. La PME, qui a réalisé avec Renault la vente de 220 000 pneumatiques cette année, table sur une croissance de 30 % avec la marque au losange. « Nous sommes en discussions avancées avec d’autres constructeurs européens. Nos solutions peuvent êtres facilement dupliquées et rentables » commente Pierre Guirard, président de Wyz Group.

Au programme aussi, l’accélération des ventes de solutions digitales sur étagères comme Tyre Box (portail de dépannage pour les constructeurs), e-shop (dédié à la création de portail B to C), la formation en ligne et les plates-formes de gestion du parc pneumatique des flottes d’entreprise.

L’investissement en R&D

Se projetant sur le plus long terme, Wyz Group réfléchit à étendre ses solutions et sa maîtrise de la gestion de flux vers d’autres produits de l’après-vente. L’entreprise a créé à cette fin une cellule R&D dont l’activité principale sera de préparer la diversification de ses activités. Première idée dans les cartons, celle de plancher sur l’analyse de la data au service de l’intelligence artificielle et du marketing prédictif. Un premier projet sortira d’ici à un an.

Nous vous recommandons

Eurorepar étend son offre de batteries

Eurorepar étend son offre de batteries

Pour répondre aux demandes du marché, la marque de pièces de rechange multimarques du groupe Stellantis complète son offre batteries de nouvelles références dédiées au système Start & Stop des VL et des VUL.Lancée il y a plusieurs...

30/11/2021 | Après-venteEurorepar
Décision Atelier s’apprête à clore les inscriptions de l'édition 2022 du Prix de l’Équipement de l’Année

Décision Atelier s’apprête à clore les inscriptions de l'édition 2022 du Prix de l’Équipement de l’Année

ZFE : la Feda met en ligne une carte interactive

ZFE : la Feda met en ligne une carte interactive

30 millions d'euros d’aides publiques pour l’installation de bornes électriques chez les pros de l’auto

30 millions d'euros d’aides publiques pour l’installation de bornes électriques chez les pros de l’auto

Plus d'articles