ZFE : la Feda met en ligne une carte interactive

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
ZFE : la Feda met en ligne une carte interactive

La mise en place progressive de zones à faibles émissions dans les grandes agglomérations est un vrai casse-tête pour les professionnels de l’automobile. La Feda leur vient en aide en mettant en ligne une carte interactive de ces zones de circulation restreinte.

À la demande de ses adhérents, distributeurs de pièces détachées, le Feda a réalisé une inédite carte interactive des zones à faibles émissions (ZFE). Cette carte interactive permettra à chacun de cliquer directement sur les ZFE actuellement en fonction et d'avoir instantanément accès aux particularités et dérogations propres à chacune. « Cette carte sera naturellement évolutive et mise à jour avec les prochaines ZFE à venir », souligne la fédération. Avec cette initiative, le Feda rejoint celle de l’application mobile de navigation Waze qui, depuis avril 2018, identifie et alerte les conducteurs à l’approche d’une zone restreinte.

Pour mémoire, la loi du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités a conduit à la création de dix premières ZFE. Le décret du 16 septembre 2020 rend obligatoire la mise en place de nouvelles ZFE-m dans sept métropoles supplémentaires d'ici à 2021. La mise en place de ces ZFE-m est très progressive et certaines font l'objet d'une application retardée. Les calendriers et les modalités d'interdiction des véhicules par catégorie Crit’Air sont très variables d'une ZFE à l'autre. L'article 27 de la loi Climat et résilience, promulguée le 24 août 2021, prévoit la création de ZFE-m dans toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants avant 2024, soit 35 territoires venant s'ajouter aux dix ZFE.

28 millions de véhicules concernés

Selon les calculs de la Feda, dans moins de 3 ans, ces 45 ZFE-m rassembleront le tiers de la population. Les véhicules Crit'Air 5, 4, 3 et 2 représentent presque 28 millions de véhicules à l'échelle du parc global. Cela constitue presque trois quarts du parc automobile actuel impactés par la mise en place des ZFE, auxquels il faut ajouter 1,7 million de voitures « non classées » ou « inconnues » qui ne seront pas non plus admises dans les ZFE. Des dérogations nationales se limitent aux véhicules d'intérêt général, aux véhicules du ministère des armées, aux porteurs de la carte CMI-S (carte mobilité inclusion stationnement) et à certains véhicules de transport en commun. Outre ces dérogations générales, l'autorité qui instaure la ZFE-m peut, en complément, accorder des dérogations locales pour une durée de trois ans maximale. Pour l'heure et en l'absence de règle générale, il appartient à l'autorité instaurant la ZFE-m de délivrer ou non des dérogations pour les véhicules de collection. La question du sort des véhicules âgés de 20 à 29 ans, qui ne sont pas encore éligibles à la carte grise collection, reste toujours en suspens.

Nous vous recommandons

Michelin progresse avec de nouveaux pneus à haute teneur en matériaux durables

Michelin progresse avec de nouveaux pneus à haute teneur en matériaux durables

La quête du Graal du pneu totalement vert mobilise tous les fabricants, mais Michelin vient de poser un nouveau jalon sur cette voie. Le groupe vient de présenter un pneu pour automobile et un autre pour autobus contenant respectivement 45...

3Dsoft lance SimplyCheck, une solution de réception digitale pour un parcours après-vente complet

3Dsoft lance SimplyCheck, une solution de réception digitale pour un parcours après-vente complet

La plateforme FRPA change d’actionnaire

La plateforme FRPA change d’actionnaire

Hess automobile à la tête de neuf ateliers Speedy

Hess automobile à la tête de neuf ateliers Speedy

Plus d'articles