ZFE : la FNA alerte sur les risques sociaux et professionnels

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
ZFE : la FNA alerte sur les risques sociaux et professionnels

ZFE : la FNA alerte sur les risques sociaux et professionnels

La loi climat, actuellement discutée à l’Assemblée, prévoit la mise en place de ZFE dans les grandes villes françaises. 12 millions de véhicules, les plus polluants, ne pourraient plus circuler dans ces zones d’ici 3 ans. Inimaginable pour la FNA qui demande plus de temps et des aménagements.

Après la Feda, c’est au tour de la FNA d’alerter sur le développement des zones à faible émissions (ZFE) dans les grandes agglomérations. Selon les calculs de la fédération, 12 millions de véhicules sont frappés d’interdiction de circulation dès 2024 dans ces zones appelées à se multiplier.

Elles pourraient être au nombre de 180 dans toute la France pour les villes d’au moins 100 000 habitants. Et ces zones ne se limitent pas à l’épicentre des villes. En région parisienne, par exemple, ces véhicules seront bannis de l’autoroute A 86 Intérieur, 40 communes dont Paris sont concernées. Ainsi, tous les véhicules diésel y seront interdits, voitures particulières, comme véhicules utilitaires.

« Quand on sait que l’âge moyen du parc de voitures particulière est de 11 ans et qu’il ne cesse de grimper d’année en année, et connaissant la situation difficile que vivent nombre de nos concitoyens et de secteurs économiques entiers, l’agenda de cette mesure sonne comme une incohérence temporelle qui traduit la position quelque peu déconnectée des pouvoirs publics » réagit la FNA.

Pour la fédération, contraindre 12 millions d’automobilistes à changer de véhicules en moins de 3 ans, est une aberration. « Le prix élevé des véhicules électriques, l’absence d’offre sur le marché de l’occasion et la baisse des aides du gouvernement ne permettent pas aux consommateurs français, ni aux entreprises touchées par la crise sanitaire de renouveler leurs véhicules rendus inutilisables » estime la FNA.

Alors que se discute actuellement au Sénat l’application de cette mesure, le syndicat appelle à nouveau le gouvernement à revoir sa copie, au risque de tensions sociales fortes. Elle réclame de porter le délai à 5 ans, de limiter les ZFE et d’assouplir l’interdiction de circulation à certains moments de la journée et à certains types de véhicules professionnels.

Nous vous recommandons

Assurance : PSA Finance France dévoile Drive & Connect

Assurance : PSA Finance France dévoile Drive & Connect

PSA Finance France annonce le lancement de Drive & Connect. Cette nouvelle offre d'assurance automobile connectée entend adapter l'assurance au comportement de conduite.Depuis le 1er décembre, PSA Assurance offre Drive & Connect à tous...

01/12/2021 | StellantisPSA Finance
Wynn’s Expert, l’application mobile dédiée aux additifs

Wynn’s Expert, l’application mobile dédiée aux additifs

Eurorepar étend son offre de batteries

Eurorepar étend son offre de batteries

Décision Atelier s’apprête à clore les inscriptions de l'édition 2022 du Prix de l’Équipement de l’Année

Décision Atelier s’apprête à clore les inscriptions de l'édition 2022 du Prix de l’Équipement de l’Année

Plus d'articles