ZFE : les artisans et TPE du bâtiment demandent de l'aide pour verdir 900 000 véhicules

ZFE : les artisans et TPE du bâtiment demandent de l'aide pour verdir 900 000 véhicules

© Lucas Frangella - Métropole de Grenoble

Alors que 43 présidents de métropoles, concernés par la mise en place d'une zone à faibles émissions, seront réunis le 25 octobre prochain, les artisans et TPE du bâtiment tirent la sonnette d'alarme. L'enjeu: la transition énergétique d'un parc de 900 000 véhicules. 

Avant que le Mondial de l'Automobile 2022 n'ouvre ses portes en début de semaine, le président de la République a marqué les esprits avec des annonces pour soutenir l'industrie automobile et la transition du parc français. Emmanuel Macron a promis de relever le bonus écologique à 7 000 euros pour les ménages les plus modestes et décidé d'allouer 150 millions d’euros du fonds vert à l’accompagnement des zones à faibles émissions (ZFE-m). Des mesures saluées par la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) qui rappelle également « l’absolue nécessité » d’aider ses adhérents à verdir leurs outils de travail que sont les véhicules.

« Elles ne disposent pas aujourd’hui, en effet, de la capacité d’investissement nécessaire pour acquérir un véhicule adapté aux ZFE-m, précise Jean-Christophe Repon, président de l'organisation. Un dispositif d’aides doit leur être proposé ». C’est d’ailleurs le constat que font les députés Bruno Millienne et Gérard Leseul dans leurs conclusions suite à la mission « flash » qu’ils ont menée sur les mesures d’accompagnement à la mise en œuvre des zones à faibles émissions. Le coût d’acquisition élevé des véhicules utilitaires légers propres est mentionné dans le rapport comme une des difficultés rencontrées par les professionnels utilisant ces véhicules. Il évoque également l’offre industrielle de véhicules classés 0 ou 1 encore très réduite, les incertitudes sur la disponibilité et l’avitaillement en énergies alternatives comme autres difficultés.

Des difficultés sur lesquelles la Capeb avait déjà alerté les pouvoirs publics, il y a plusieurs mois, préconisant de mettre en place un guichet unique d’information dédié aux professionnels afin qu’ils puissent avoir accès aux caractéristiques des ZFE-m mais également de s’assurer avant toute mise en place de ZFE-m qu’une offre complète de véhicules utilitaires légers électriques soit réellement disponible pour les entreprises et qu’un nombre suffisant de places de stationnement adaptées à ces véhicules soit présent. « Il serait également essentiel de développer pour les entreprises un package complet, qui soit accompagné financièrement et qui comprendrait la pose de panneaux photovoltaïques sur les toits des locaux de l’entreprise, l’installation de bornes IRVE pouvant être utilisées pour la recharge des véhicules professionnels mais également des salariés et la location de véhicules utilitaires électriques », poursuit la confédération.

« Le président de la République et son gouvernement disposent de toutes les préconisations pour accompagner au mieux les professionnels dans cette transition. Nous attendons désormais qu’ils s’en emparent au plus vite. Pour que les ZFE-m deviennent une opportunité pour l’ensemble des entreprises artisanales du bâtiment, le gouvernement doit annoncer un accompagnement fort à même de nous donner les moyens de basculer notre flotte de 900 000 véhicules en véhicules propres et de baisser nos charges », conclut Jean-Christophe Repon.

Nous vous recommandons

Le marché VN en baisse de 8,1 % sur dix mois en Europe

Le marché VN en baisse de 8,1 % sur dix mois en Europe

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) vient de communiquer les chiffres du marché européen des véhicules particuliers neufs pour les dix premiers mois de l’année. Les immatriculations reculent de 8,1 %...

Stellantis rachète aiMotive pour perfectionner son système de conduite autonome

Stellantis rachète aiMotive pour perfectionner son système de conduite autonome

ZFE : l'Eurométropole de Strasbourg rassure les professionnels avec plusieurs dérogations

ZFE : l'Eurométropole de Strasbourg rassure les professionnels avec plusieurs dérogations

La nouvelle Toyota Prius hybride rechargeable va-t-elle rentrer dans le rang ?

La nouvelle Toyota Prius hybride rechargeable va-t-elle rentrer dans le rang ?

Plus d'articles