ZFE : les modalités de contrôle et de sanction bientôt précisées par le gouvernement

ZFE : les modalités de contrôle et de sanction bientôt précisées par le gouvernement

Certaines villes commencent à s'équiper de radars basés sur la technologie LAPI (Lecture automatique des plaques d’immatriculation).

© Lucas Frangella - Métropole de Grenoble

Lors du dîner des maires, organisé dans le cadre du Sommet du Grand Paris hier, 19 septembre, le ministre des Transports est revenu sur le sujet des zones à faibles émissions (ZFE) annonçant des précisions à venir au premier semestre 2023 quant à la mise en place des modalités de contrôle et de sanction.

Selon nos confrères du Journal du Grand Paris, Clément Beaune a profité de l'occasion pour saluer la réussite de la ZFE métropolitaine, soulignant que le Grand Paris a su prendre une longueur d'avance sur ce sujet. Pour mémoire, à date les véhicules Crit'Air 4, 5 et non-classés sont interdits à la circulation sur 77 communes situées dans tout ou partie du périmètre de l'A86. L'interdiction permanente des voitures Crit'Air 3 a pour autant été repoussée à juillet 2023, alors qu'elle devait s'appliquer au 1er juillet 2022. Toutefois, pour le moment, le respect des ZFE est laissé aux contrôles aléatoires des forces de l'ordre, laissant libre cours aux infractions. Une situation qui devrait évoluer dès le début d'année prochaine.

Car certaines villes commencent à s'équiper, à l'instar de la métropole lyonnaise prête à installer de nouveaux radars basés sur la technologie LAPI (Lecture automatique des plaques d’immatriculation). Ils ne seront cependant pas prêts à flasher dans l’immédiat, puisque pas encore homologués par l’État français et le gouvernement compte bien remédier au plus tôt. À ce titre, le ministre des Transports a précisé qu'il définirait au premier semestre 2023 les modalités précises – et le financement pour les communes – du système de contrôle et de sanction. Le président de la métropole du Grand Paris, Patrick Ollier, s’est de son côté félicité du civisme des Grands Parisiens, qui appliquent déjà la ZFE. « Cela a déjà permis une réduction des émissions de NOx (*) dans l’atmosphère », a-t-il souligné. Pour conclure, Clément Beaune a souhaité à l'avenir être « plus prudent sur la question du financement du remplacement des véhicules ».

Nous vous recommandons

Cenntro Automotive : l’utilitaire électrique à caisson frigo autonome

Cenntro Automotive : l’utilitaire électrique à caisson frigo autonome

Cenntro Automotive vient de présenter un VUL 100 % électrique à caisson réfrigéré autonome en énergie électrique.Le constructeur Cenntro Automotive (anciennement Tropos Motors) vient de dévoiler une inédite combinaison d'un...

Allianz France renforce le forfait mobilités durables de ses salariés

Allianz France renforce le forfait mobilités durables de ses salariés

Panayotis Staïcos cède la direction générale du loueur premium Toosla à Nathalie Aubin

Nomination

Panayotis Staïcos cède la direction générale du loueur premium Toosla à Nathalie Aubin

Vélo de fonction ou vélotaf : un modèle calqué sur celui de l’automobile

Vélo de fonction ou vélotaf : un modèle calqué sur celui de l’automobile

Plus d'articles