Etude

ZFE : un concept obscur pour la moitié des Français

ZFE : un concept obscur pour la moitié des Français

Le parc automobile compte encore 9 % de véhicules Crit’Air 5, 12 % de Crit’Air 4 et presque 30 % de Crit’Air 3.

Selon l’Observatoire 2022 du club automobile Roole, qui se penche sur le pouvoir d’achat et la mobilité des Français à l’heure de la transition énergétique, 56 % de la population ne sait pas ce qu’est une zone à faibles émissions alors qu’avec leur mise en place, 60 % du parc roulant ne sera plus utilisable en l’état en 2025.

Trois petites lettres qui ont pourtant de grands effets. Voilà comment pourraient être définies les ZFE, acronyme de « zones à faibles émissions ». Destinées à protéger la santé des habitants des villes denses en restreignant leur accès aux véhicules les plus polluants, les ZFE ont déjà été adoptées par 231 villes ou métropoles européennes. En France, ce sont actuellement onze métropoles ont mis en place une zone à faibles émissions mobilité (ou ZFE-m) à savoir le Grand Paris, Lyon, Aix-Marseille, Toulouse, Nice, Montpellier, Strasbourg, Grenoble, Rouen, Reims et Saint-Étienne. D’ici à 2025, ce sont même 43 agglomérations de plus de 150 000 habitants qui auront instauré une ZFE-m.

Malgré ce changement notable et imminent qui impactera la mobilité d’un grand nombre de personnes sur notre territoire – puisque 9 Français sur 10 se trouvent motorisés selon l’Observatoire Roole (réalisé sur la base de chiffres fournis par l’institut Ipsos – enquête menée du 23 au 26 septembre 2022 auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 Français) –, à peine la moitié de la population possède une connaissance de ce qu’est une ZFE. Sur les 56 % de répondants ignorant ce concept, 66 % sont des femmes et 45 % des hommes tandis que 27 % de l’ensemble serait concerné par la mise en place d’une ZFE.

Changer de motorisation : une contrainte jugée trop chère

Alors que 88 % des sondés de l’Observatoire Roole possèdent encore un véhicule thermique, induisant ainsi que 60 % du parc automobile roulant ne serait plus utilisable en l’état en 2025 puisque celui-ci compte encore 9 % de véhicules Crit’Air 5, 12 % de Crit’Air 4 et presque 30 % de Crit’Air 3, il n’y a guère que 7 % du panel interrogé qui se dit prêt à acheter une nouvelle voiture pour pouvoir entrer dans les ZFE. Pour contourner le problème, 16 % des sondés affirment qu'ils renonceraient à se rendre dans ces zones. Réticents à se mettre en conformité avec ce dispositif, 19 % assurent, de leur côté, qu’ils ne respecteront pas les ZFE, quitte à être sanctionnés d’une amende.

Quoi qu’il en soit, 37 % de ceux qui changeraient leurs habitudes reconnaissent trouver compliqué de s’adapter aux ZFE à venir. Premier frein à cette transition énergétique : le coût. Pour quasiment 7 Français sur 10 (67 %), changer de motorisation serait en effet trop onéreux. Le pouvoir d’achat des automobilistes s’avère d’ailleurs en berne et, dans le portefeuille global des conducteurs, le budget auto s’affiche parfois dans le rouge dans un quart des cas (25 %). Pis : 18 % des répondants doivent sacrifier d’autres dépenses plaisir pour entretenir leur véhicule et/ou garantir leur mobilité. De ce fait, alors que 7 personnes sur 10 se disent sensibles aux enjeux environnementaux liés à la mobilité, 54 % des sondés ne prévoient pas de remplacer leur véhicule thermique (gazole ou essence) par une voiture plus respectueuse, rechargeable ou autre.

Nous vous recommandons

Marché flottes : des milliers de véhicules d'entreprise mis à la route en janvier 2023

Marché flottes : des milliers de véhicules d'entreprise mis à la route en janvier 2023

Au cours du premier mois de l'année, plus de 50 000 véhicules neufs ont d'ores et déjà rejoint les flottes d'entreprise françaises.Le mois de janvier étant terminé, place à un point de marché. Au cours du premier mois de l’année,...

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

Les ventes de véhicules utilitaires en recul de 15 % en Europe en 2022

En 2022, le bilan de la sécurité routière s’enfonce dans le rouge

En 2022, le bilan de la sécurité routière s’enfonce dans le rouge

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Découvrez les voitures les plus vendues dans le monde en 2022

Plus d'articles