Ma vie au Garac : Jason Debrosse, 2e année d’ingénieur du CNAM Mécatronique ingenierie des process d’assistance aux véhicules

Publié le par

Jason Debrosse est en apprentissage au Garac et dans le groupe Guyot en Côte d’Or pour préparer son diplôme d’ingénieur et faire carrière dans l’après-vente automobile.

Ma vie au Garac : Jason Debrosse, 2e année d'ingénieur du CNAM Mécatronique ingenierie des process d’assistance aux véhicules

Né dans le milieu automobile (mes parents sont agents Renault), le secteur m’a toujours intéressé. J’ai passé un bac technologique STI 2D énergie environnement. L’objectif était d’avoir un bon niveau d’enseignement général et scientifique pour mieux appréhender le BTS après-vente automobile. J’ai préparé ce diplôme au lycée de Mâcon.

Je souhaitais continuer sur une licence. En cherchant sur internet ce que l’on pouvait faire avec un BTS après-vente automobile, j’ai découvert la formation d’ingénieur CNAM-Garac, qui correspond tout à fait à mon souhait de faire ma vie dans le monde de l’après-vente automobile.

Le groupe Guyot est composé de deux concessions, trois agences, une structure pour stations-services, une autre pour la location de véhicules, une autre pour l’achat et la vente de véhicules marchands. Ce groupe m’accueille pour mes trois années d’apprentissage d’ingénieur dans une de ses concessions Renault, Dacia, Infiniti à Dijon en Côte d’or, qui compte 120 personnes.

Je suis l’assistant du chef technique de l’ensemble du groupe, M. Tachet, qui est mon maître d’apprentissage. Nous répondons à toutes les questions techniques du groupe et déterminons les besoins en matériel-outillage. En tant qu’apprenti-ingénieur, je me vois confier des missions complètes comme, par exemple, un appel d’offres sur la gestion des déchets de l’ensemble du groupe, en abordant aussi bien l’aspect technique, budgétaire et organisationnel. J’ai aussi mené l’analyse qualité du service après-vente avec un plan d’action, la rédaction des process. En première année, j’avais 18 ans : autant dire que le management des hommes a été un vrai challenge.

Pour l’avenir, j’espère que les intérêts de l’entreprise qui me forme et les miens se consolideront encore plus pour continuer à travailler ensemble. Le spectre des possibilités internes est large et avec de l’expérience, celui-ci peut aller jusqu’à l’ouverture d’une agence, la direction d’un site.
La reprise de l’affaire familiale est l’une des hypothèses de ma future carrière professionnelle, mais à long terme.

Prochaines portes ouvertes : samedi 22 avril de 9 heures à 12 heures à Argenteuil 95100. Suivez le projet Objectif Tour 2017 d’apprentis du Garac sur C8 dans Direct Auto, six épisodes le samedi à 11 heures depuis le 1er avril (direct ou replay).

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos