Autorigin et Weeflow font la lumière sur le passé des VO

Publié le par

En nouant ce partenariat, les deux entreprises facilitent le parcours de vente des professionnels du VO, mais aussi le parcours d’achat des particuliers.

© Autorigin
© Autorigin

Terminées les (mauvaises) surprises. Depuis sa création en 2017 par Fabien Cohen-Solal, la start-up Autorigin envoie aux futurs acheteurs des rapports d’historiques détaillés sur le véhicule d’occasion qu’ils convoitent. Grâce à la plaque d’immatriculation, le service en ligne est en mesure de transmettre une multitude d’informations comme le nombre d’anciens propriétaires, l’éventuelle importation de la voiture en France (ou une déclaration hors d’usage), une estimation de sa côte, la notation de sécurité ou encore son utilisation passée (véhicule de société, auto-école, taxis, location etc). De son côté, la société Weeflow gère depuis cinq ans la force commerciale des concessionnaires, des marchands VO indépendants ou des réseaux de distribution à travers un logiciel de gestion automobile baptisé Spider VO. Ainsi, ensemble les deux entreprises garantissent davantage de transparence envers les futurs acheteurs et permettent aux professionnels la sécurisation des reprises de véhicules d’occasion mais aussi une fidélisation de la part des clients. Pour chaque consultation de rapport, l’automobiliste doit débourser 9,90 euros. Le "pack famille" permet de comparer l’historique de trois véhicules pour un montant de 19,80 euros. En revanche, une seule offre est accessible pour les vendeurs : 10,90 euros par chaque rapport transmis.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos