Immatriculations automobiles : le marché français plonge de -14,47% en décembre 2018

Publié le par

Immatriculations automobiles : le marché français plonge de -14,47% en décembre 2018

L’interminable crise des "gilets jaunes" et l’homologation WLTP entrée en vigueur au 1er septembre 2018, auront eu raison de cette fin d’année 2018. D’après les données fournies par le CCFA, les immatriculations des voitures particulières neuves ont, en effet, plongé de -14,47% en décembre 2018 par rapport à la même période de 2017 et à nombre de jours ouvrés équivalents (20 jours).

Les groupes français : -10,59%

Toujours en décembre 2018, les groupes français enregistrent un recul de -10,59% pour une part de marché de 54,95% en progression de deux points tout de même par rapport à l’an passé. Parmi les marques françaises, seule Citroën affiche une nouvelle progression de +13,67% pour une part de marché qui frôle les 10% (9,81%). Les autres marques enregistrent de forts reculs : Peugeot (-7,37%), DS (-11,04%), Opel (-10,05%), Renault (-21,45%), et Dacia (-12,39%).

Les groupes étrangers : -18,77%

Les marques étrangères chutent encore plus lourdement de -18,77% avec une pénétration de 45,05% sur ce dernier mois de fin d’année. Le premier importateur en France, le groupe Volkswagen affiche une baisse de -14,14% pour une part de marché de 13,96% stable par rapport à l’an passé. Les marques du groupe allemand ont des trajectoires différentes : Volkswagen (-10,31%), Audi (-39,04%), Skoda (+16,36%) et Seat (+18,51%). Chez BMW Group, la baisse est de -22,19% dont -30,82% pour la marque BMW et une stabilité de -0,66% pour MINI. Parmi les autres marques, c’est la baisse qui prédomine : Toyota (-3,19%), Lexus (+5,85%), Ford (-13,68%), Fiat (-11,07%), Jeep (-44,50%), Alfa Romeo (-51,07%), Nissan (-56%), Mercedes-Benz (-22,14%), Smart (+3,16%), Kia (-0,23%), Hyundai (-16,90%) et Volvo (-11,01%).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos