Le Mondial de l’auto est-il désuet ? Le public répond

Publié le par

Les visiteurs ont passé en moyenne 5 h 21 sur place. Il s’agit d’une durée record : 45 minutes de plus qu’en 2016 (4 h 36) et 1 h 19 de plus qu’en 2014 (4 h 02).

Le Mondial de l'auto est-il désuet ? Le public répond

Suite au Mondial de Paris 2018, l’organisateur de l’évènement a sollicité le cabinet d’études marketing et de conseil, Nielsen Sports et Entertainment, afin de mener une enquête sur le profil des visiteurs, et recueillir les impressions de l’ensemble des acteurs (exposants et public compris). Au total, sur 1 million de participants, plus de 4 500 visiteurs et 200 exposants ont été interrogés.

Qui sont les visiteurs ? Si cette manifestation attire forcément des connaisseurs et passionnés du monde automobile – 39 % "d’experts exigeants" et 12 % de "motards exigeants" – elle a également attiré de nombreux néophytes ou simples curieux : 13 % de "Parisiens précurseurs" et 26 % de "nouveaux enthousiastes". D’ailleurs, 29 % du public confie avoir arpenté les allées du salon pour la première fois.

Majoritairement masculins, les visiteurs sont plutôt jeunes (48 % ont moins de 44 ans) et sont originaires à 62 % de l’extérieur de la capitale. 37 % sont issus de foyers avec des revenus mensuels nets supérieurs à 3 500 euros. Enfin, les visiteurs sont venus accompagnés en moyenne de deux personnes dont 10 % se décrivent comme des accompagnateurs forcés.

Pourquoi sont-ils venus ? Essentiellement pour découvrir les véhicules et les concept-car de demain, mais aussi pour s‘émerveiller devant les courbes des voitures haut de gamme. Les motards, eux, ont apprécié se balader parmi les grosses cylindrées, présentes pour la première fois Porte de Versailles.

Quelles sont leurs impressions et leurs attentes ? : 64 % des visiteurs sondés (soit 2 personnes sur 3) envisagent de revenir lors de la prochaine édition. Un résultat prometteur alors que plusieurs constructeurs ont boudé le Mondial en 2018 faute de moyens ou d’intérêt. Face à ce désamour, 79 % des visiteurs aimeraient voir l’ensemble des marques automobiles présentes sur le salon et 53 % aimeraient que le salon s’oriente vers les solutions technologiques et les grands enjeux de demain. Une opinion partagée par les professionnels.

Et les professionnels dans tout ça ? 77 % de l’ensemble des exposants et 91 % des constructeurs automobiles se déclarent satisfaits de l’édition 2018. Plus que des enjeux commerciaux de ventes de véhicules, les exposants comptent sur le salon pour générer du trafic et des leads. Ainsi, 78 % se disent satisfaits du nombre de visiteurs et 79 % par la qualité de ces curieux.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos