Opel fait son retour sur le sol russe

Publié le par

Le retour de la marque allemande renforce la position du groupe PSA dans la région Eurasie.

Opel fait son retour sur le sol russe

Le retour de la marque au blitz est officiel. Après avoir quitté le pays en 2015 « pendant la grave crise économique », Opel compte plus que jamais s’imposer chez Poutine. Le constructeur a annoncé il y a quelques jours l’arrivée des premiers Grandland X et Zafira Life. Au total, onze concessionnaires de plusieurs grandes métropoles telles que Moscou, Saint-Pétersbourg, Stavropol, Rostov, Riazan, Tioumen ou encore Nijni-Novgorod ont été triés sur le volet pour distribuer les modèles allemands. Une collaboration qui devrait d’ailleurs doubler l’année prochaine promet le constructeur.

Afin de soutenir cette distribution, le groupe PSA a lancé la production du Zafira Life sur son site de production situé à Kalouga, à 200 kilomètres au sud-ouest de Moscou. Les fourgons Vivaro, également destinés au marché local, sortiront également de l’usine au début de l’année 2020.

Une stratégie de conquête

Le retour d’Opel en Russie met en exergue la stratégie de la marque qui tend à générer 10 % du volume total de ses ventes en dehors du marché européens d’ici à mi-2020. « Nous allons accroître progressivement dans les années à venir notre implication dans ce pays, assure Michael Lohscheller, CEO d’Opel. Cela signifie que nous allons proposer une gamme de plus en plus étoffée. Ces prochaines années, il y aura au moins un lancement majeur par an ». En parallèle, la marque renforce également sa présence sur les marchés d’exportation en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. Opel ambitionne de s’implanter sur plus de vingt nouveaux marchés export d’ici à 2022, à commercer par la Colombie et l’Équateur dès l’année prochaine.

Mots clefs associés à cet article : Opel

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos