Le marché européen des voitures particulières rebondit de 4,9 % en novembre

Publié le par

Le marché automobile européen enchaîne un troisième mois consécutif de hausse. En novembre, les immatriculations ont progressé de 4,9 %.

Le marché européen des voitures particulières rebondit de 4,9 % en novembre

D’après les données fournies par l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), les immatriculations des voitures particulières ont progressé de 4,9 % en novembre dans l’Union européenne par rapport à la même période en 2018.

Il s’agit du troisième mois de croissance consécutif. Cette progression s’explique en grande partie par la faiblesse des immatriculations de l’an passé. En effet, en novembre 2018, les immatriculations avaient baissé de 8 %.

À l’exception du Royaume-Uni (- 1,3 %), tous les principaux marchés européens ont progressé le mois dernier : l’Allemagne affiche une hausse de 9,7 %, l’Espagne de 2,3 %, l’Italie de 2,2 % et la France de 0,7 %.

Stabilité du marché sur onze premiers mois de l’année

En revanche, ce rebond ne suffit pas à permettre au marché européen de repasser dans le vert sur les onze premiers mois de l’année 2019. En effet, les immatriculations de voitures neuves dans l’Union européenne ont presque retrouvé leur niveau d’il y a un an (- 0,3 %), grâce aux bons résultats des trois derniers mois. Néanmoins, quatre des cinq principaux marchés de l’Union européenne ont baissé de janvier à novembre, notamment l’Espagne (- 5,7 %) et le Royaume-Uni (- 2,7 %). L’Allemagne (+ 3,9 %) reste le seul grand marché à avoir enregistré une croissance à ce jour en 2019.

Les parts de marché des constructeurs restent stables

Les marques enregistrent des parts de marché relativement stables en Europe sur les onze premiers mois de l’année. Le premier constructeur européen, Volkswagen Group, progresse tout de même d’un demi-point avec une pénétration de 24,5 % pour une évolution de ses volumes de 1,9 %. Le groupe PSA se situe à 16,1 % contre 16,3 % l’an passé avec un recul de 1 % du nombre de véhicules commercialisés. Le groupe Renault occupe la troisième place de ce podium européen. Sa part de marché (10,5 %) est stable contre 10,6 % en 2018 alors que ses volumes baissent légèrement de 0,6 %.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche
EVENEMENT A LA UNE