Le groupe Chopard veut créer un vivier Garac pour ses futurs responsables après-vente

Publié le par

Le groupe Chopard était présent dans les locaux du Garac durant la Semaine des services de l’automobile et de la mobilité 2021. Objectif : créer un vivier de futurs responsables après-vente.

© Garac
© Garac

S’il y a bien un poste où le recrutement est difficile, c’est celui de responsable après-vente dans les services de l’automobile et de la mobilité. Face à cette difficulté, le groupe Chopard entend travailler sur le long terme pour repérer les potentiels talents et les préparer à ces futures responsabilités grâce à un parcours constitutif d’expérience.
Le groupe Chopard et le Garac, l’école nationale des professions de l’automobile, se sont donc rapprochés en vue de créer un vivier Garac pour les futurs responsables après-vente du groupe.

La semaine des Services de l’automobile et de la mobilité a été l’occasion de rencontres avec les deuxièmes années de BTS Maintenance des véhicules automobiles auxquels ont été présentées les opportunités de préparer en apprentissage une licence OMSA au sein du groupe Chopard. Une première étape pour un plan de carrière vers des responsabilités après-vente. Le groupe Chopard a également encouragé les étudiants qui souhaitaient poursuivre leur cursus vers la formation Garac-EiCNam d’ingénieur mécatronique spécialement adaptée au monde de l’après-vente automobile.

Cette rencontre est la première étape d’un partenariat que les deux parties espèrent développer au vu de valeurs communes qui leur sont chères : l’humain, le savoir-être et l’écoute clients.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos