Le plan de relance automobile finalement annoncé mardi 26 mai 2020 par le Président de la République

Publié le par

© Lempereur
© Lempereur

Au même titre que l’aéronautique durement touché par la crise sanitaire Covid-19, l’automobile est un enjeu national dont s’est emparé Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat présentera le plan de relance de la filière automobile le mardi 26 mai 2020. Un plan qui passe par une relance de la consommation. Rappelons que pendant le confinement le marché des voitures particulières a perdu 355 000 véhicules par rapport à l’an passé alors que dans le même temps, les français épargnaient 55 milliards d’euros.

Le véhicule thermique inclus dans le dispositif

Même si les derniers arbitrages peuvent avoir lieu jusqu’au dernier moment, le gouvernement semble avoir infléchi sa position en ouvrant les aides aux véhicules thermiques. Le dispositif annoncé demain devrait tourner autour de deux incitations : le bonus et la prime à la conversion.

Un bonus de 6000 à 8000 euros pour les particuliers qui achèteraient un véhicule électrique tandis que les entreprises retrouveraient le bonus 2019 équivalant à 6000 euros. Le véhicule hybride rechargeable serait enfin éligible au bonus avec une prime de 2000 euros. La prime à la conversion serait comprise entre 2000 et 4000 € en fonction des revenus. Celle-ci serait conditionnée à l’achat de véhicules n’ayant pas de malus et émettant moins de 110 g de CO2/km.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos